Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 22, 2019

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les superbes « Faux Pas » de Marion Fayolle

4 juillet 2019 |

Marion Fayolle est une grande artiste évoluant en marge des canons de la BD, toujours chez le même éditeur, Magnani. Elle nous enchante depuis des années avec ses fantasmagories à la croisée des genres (Les Amours suspendues, L’Homme en pièces, La Tendresse des pierres, Le Tableau…), entre bande dessinée, illustration, gravure, danse, musique, théâtre… Avec Les Faux Pas, elle poursuit ses expérimentations graphiques et narratives comme on s’amuse avec un nouveau jouet. Le jouet, ce sont ses personnages qu’elle met en scène pour mieux les tordre, les transformer, jouant de leur plasticité. Pour le contexte du livre, qui se présente en format souple à l’italienne comme un grand flip book tout en longueur, on ne vous dira rien. Très bonne idée de l’éditeur de l’avoir placé en fin de livre, pour mieux laisser libre à cours à l’imaginaire du lecteur.

les-faux-pas-couv

Les Faux Pas ressemblent à un petit théâtre d’impro suspendu aux facéties surréalistes de Marion Fayolle : on entre dans des corps et on en sort, on les recompose à la faveur de couleurs et de débris, on enracine des arbres pour mieux goûter leurs fruits ; et des vêtements, on en fait parfois des vagues… Les personnages, les premiers et seconds rôles sont à l’honneur, touchants figurants d’une fresque en mouvement. Le dessin sculpte les mots dans une science du mouvement et des corps, les étudiants en art (ou des acteurs) jouant le rôle de « cobayes » ou de modèles que l’auteure triture et sublime dans un même élan. Comment ? En partant de leurs ratés, de leurs touchantes maladresses. Et Marion Fayolle de jouer de son format et de son histoire à l’envi. D’un dérapage, elle tire une fantasmagorie. De l’instant, une éternité. De l’accident, la beauté.

les-faux-pas-image1

En résulte un équilibre fragile où il s’agirait de s’habiller pour mieux inventer son strip-tease et expérimenter son moi profond. « Attraper l’inattendu » serait ainsi le programme des Faux Pas. Casser et construire, détruire et inventer, une forme de destruction créatrice pour l’auteure. Une affaire d’invention. Et de talent. Celui de Marion Fayolle est immense.

_________________________

Les Faux Pas.
Par Marion Fayolle.
Magnani, 20 €, mai 2019.

Images © Marion Fayolle

_________________________

les-faux-pas-image2

Publiez un commentaire