Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 27, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

L’Oxalis et l’or #1

5 octobre 2020 |
SERIE
L’Oxalis et l’or
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
7.60 €
DATE DE SORTIE
16/09/2020
EAN
2344042962
Achat :

Le western n’est pas toujours en Technicolor. Il est parfois couleur de boue chez les Italiens, et en noir et blanc chez les Japonais. Ce qui n’empêche pas de deviner la rougeur du sang, l’odeur des excréments, et les pleurs de désespoir des pionniers de l’Ouest américain. Avec L’Oxalis et L’or, nous voici plongés dans la grande famine irlandaise de 1848. L’année suivante, la fièvre du métal précieux se répand à travers le monde. L’Eldorado pointe dans l’imaginaire d’aventuriers désespérés, désoeuvrés, prêts à tout pour survivre à l’enfer sur Terre.

oxalis-image2 À peine sortie de l’adolescence, Amélia erre à travers la campagne irlandaise, accompagnée de son colosse de serviteur Connor, pillant les cadavres trouvé sur leur route. Ils ont tout perdu, leur ferme, leur famille, et ne rêvent que de gagner la Californie. Autrement dit traverser l’Atlantique sans mourir de malnutrition, et parcourir l’intégralité du territoire américain pour rallier la côte Ouest du continent.

Dans ce premier volume, rien ne sera épargné à nos deux aventuriers : la faim, le désespoir, ainsi que le racisme une fois le pied posé sur le sol new-yorkais. Mais cela est sans compter sur la volonté inflexible d’une héroïne, qui reste avant tout une enfant plongée dans un monde d’adultes, où la loi du plus fort règne. Où l’injustice, l’incompréhension face à une société en pleine transition, vous secouent les tripes ! Les rares moments de joie sont alors bien plus précieux que l’or illusoire.

Avec un graphisme efficace et à l’encrage puissant, la mise en scène se veut tour à tour épique et enjouée. Mais surtout tragique, car elle exprime les tourments et parfois même la culpabilité de survivre de ses protagonistes. La vie est ainsi aussi fragile que fugace dans une époque où toutes les amitiés sont bonnes à prendre, même si, comme certaines histoires d’amour, elles peuvent finir mal. L’Oxalis et l’or n’est pas un vrai western, c’est un western vrai !

Kara

KATABAMI TO OUGON © 2019 by Eiichi Kitano / SHUEISHA Inc.

oxalis-image3

Publiez un commentaire