Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 3, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Maudit Manoir ressort du placard !

7 mars 2016 |

mauditmanoir_extraitPour le Professeur Van Scalpel et ses créatures de Maudit Manoir, tout a commencé dans les pages du magazine Astrapi, au début des années 2000. À l’époque, on pouvait y retrouver presque chaque semaine les aventures des locataires du Manoir de Mortelune. Entre la désespérance de Dracunaze le vampire, les états d’âme de Hans, la créature au grand coeur, les tours de magie ratés de Béatrice, les excès de Bernard le loup-garou ou les petits airs de trompette de l’Horreur des marais, il y a de quoi s’amuser en compagnie de cette étonnante troupe aussi monstrueuse qu’attachante, qui rappelle l’univers de la famille Adams ou celui de Petit Vampire.

Publiés un temps dans la collection BD Kids de Bayard, les héros de cette série, que l’on avait presque oubliée, font un retour inattendu dans les librairies et sur le devant de la scène grâce aux éditions Casterman. En ce début d’année 2016, on découvre 2 tomes qui contiennent chacun une sélection d’histoires encore jamais proposées en album.

L’humour de Paul Martin n’a pas pris une ride et les petites aventures qu’il propose, dans des formats allant d’une à quatre planches, sont toujours aussi agréables à découvrir. Surtout qu’ici, les dessins de Manu Boisteau sont mis en valeur par le grand format cartonné qui a été choisi. Cerise sur le gâteau, un troisième album est prévu pour cet été.

Que ce soit pour une première découverte, une séance de rattrapage ou une piqûre de rappel, toutes les occasions sont bonnes pour pousser la porte de ce Maudit Manoir !

mauditmanoir_planche


mauditmanoir_couv2Maudit Manoir # 1 – L’ouvre-boîte infernal.
Par Paul Martin et Manu Boisteau. Casterman, 9,95 €, janvier 2016.

Maudit Manoir # 2 – Un cœur gros comme ça.
Par Paul Martin et Manu Boisteau. Casterman, 9,95 €, janvier 2016.


 

Publiez un commentaire