Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Monster Club #1 ***

10 septembre 2013 |

picto-critique-V3-3monster_club_couvPar Thierry Le Prévost et Jean-Luc Masbou. Delcourt, 14,30 €, le 21 août 2013.

Alors que Christophe Bec adapte directement Le Monde perdu de Conan Doyle, Jean-Luc Masbou s’inspire de l’oeuvre du romancier écossais pour proposer une série ultra dynamique et pleine d’humour. Le dessinateur de De capes et de crocs se fait ici scénariste, racontant la compétition entre deux clubs de cryptozoologues (spécialistes des animaux légendaires), l’un anglais, l’autre américain, revendiquant chacun le nom de Monster Club. Pour se départager, ils partent en Sibérie, à la recherche d’un haut plateau où vivraient des mammouths…

monster_club_image1Masbou sait ce qu’il fait: personnages en forme de savoureuses caricatures (l’Anglais pincé et retors, l’Américain bourru et sûr de lui…), action incessante, blagues à répétition, rebondissements nombreux… Le scénariste offre un premier tome trépidant et hautement divertissant, possédant tous les ressorts classiques de la bande dessinée d’aventure tous publics qui a fait ses preuves. Rien de véritablement original donc, mais il est tout de même rare de lire un récit de ce genre qui soit aussi drôle et bien balancé. Le dessin de Thierry Le Prévost (coloriste de D et Garulfo notamment), efficace et dynamique, toujours au service de l’histoire, est aussi pour beaucoup dans la réussite du projet. C’est sûr, on prend tout de suite notre carte de membre au Monster Club.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

monster_club_image2

Commentaires

  1. Guillaume

    Euh, c’est un pastiche de Green Manor, de Vehlmann et Bodart ? Très influencé par le dessin de Bodart, mais en moins bien, c’est ça ?

Publiez un commentaire