Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Le Monde perdu #1 **

27 août 2013 |

picto-critique-V3-2le_monde_perdu_couvPar Fabrizio Faina, Mauro Salvatori et Christophe Bec, d’après Arthur Conan Doyle. Soleil, 14,50 €, le 21 août 2013.

Au fin fond de la jungle amazonienne se trouverait un plateau isolé, une zone coupée du reste du pays, un monde perdu. Sur lequel survivrait des espèces animales et végétales tout droit sorties de la préhistoire. Des dinosaures! C’est en tout cas ce dont est persuadé le professeur Challenger, qui, fort du témoignage d’un homme ayant découvert ce territoire unique avant de mourir, monte une expédition depuis l’Angleterre…

le_monde_perdu_imageEn adaptant ce grand classique de la littérature britannique, Christophe Bec colle au plus près de l’esprit originel du livre de Sir Arthur Conan Doyle: un récit d’aventure flirtant avec la science-fiction, à destination de tous les publics, notamment des jeunes ados. On y retrouve les acteurs-archétypes de ce roman très masculin: le professeur bourru et son concurrent obtus; le journaliste fleur bleu; le chasseur viril… La mise en place est efficace, l’humour présent, le suspense bien préservé et la découverte de ce paradis préhistorique préservé n’arrive qu’en toute fin de tome, en parfait cliffhanger. Tout fonctionne donc, mais cela reste bien sage. On aurait sans doute aimé que Christophe Bec s’approprie davantage les protagonistes, les dépoussière peut-être un peu aussi. Le dessin est à l’avenant, le réalisme classique – et souvent un peu emprunté, dans les postures ou les proportions – de Faina et Salvatori demeurant assez plan-plan… Ce Monde perdu-là demeure néanmoins une transposition honnête et agréable, à destination de toute la famille.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Commentaires

  1. Phil

    Cette adaptation, bien que respectant la trame globale de l’oeuvre originale, se permet de modifier pas mal de choses qui n’apporte rien d’intréessant sinon de tromper les gens qui pensent lire l’histoir eoriginale… Je trouve même cela arrogant de changer ce que Conan Doyle a pu créer…

Publiez un commentaire