Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Oklahoma Boy ***

6 janvier 2010 |

oklahoma_boy_couvbienPar Thomas Gilbert. Manolosanctis, 16 €, novembre 2009.

En deux livres en 2009, Thomas Gilbert s’est posé comme un talent à suivre de près. Après Bjorn le Morphir, voici Oklahoma Boy, deuxième album du jeune dessinateur et premier édité par Manolosanctis (on a pu lire l’histoire complète gratuitement en ligne – le présent volume comporte six pages inédites). oklahoma_boy_imageIl s’agit de l’histoire d’un gamin élevé seul par son père dans l’Amérique profonde. Un géniteur fou de Dieu, à la vision du monde complètement déformée par une foi aveugle, et prêt à infliger les pires privations et sévices à son rejeton. Lequel a donc bien du mal à vivre une existence normale d’enfant…

Dès les premières pages, on est plongé dans un monde violent et halluciné, vu par les yeux du jeune héros à l’esprit rongé par la religion. Des yeux tantôt vides, tantôt fous, même si parfois l’innocence propre à son âge pointe le bout de son nez… avant d’être sévèrement réprimée. Contrition, auto-flagellation et haine du mécréant constituent son pain quotidien. Le dessin de Thomas Gilbert use avec intelligence d’un trait tour à vif et tremblotant, joue parfaitement avec les noirs et les aplats de couleurs aux tonalités fantastiques, collant ainsi parfaitement à l’univers maladif construit ici. La révélation finale n’en est que plus terrible et la fin brutalement logique. Un beau one-shot, glaçant et puissant, et plus que prometteur pour cet auteur en début de carrière.

Commentaires

Publiez un commentaire