Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 21, 2024















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Quand arrive l’aube nautique

6 juillet 2023 |
SERIE
Korean Night Stories
ALBUM
Quand arrive l'aube nautique
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
24 €
DATE DE SORTIE
31/05/2023
EAN
284953451X
Achat :

Quand l aube CaseSeong-ji et Ji-won partageaient tout. Elles étaient des amies inséparables. Mais le destin et leur approche de la vie les a séparées. Sans violence, mais par la force des choses, depuis qu’elles sont à l’université, elles prennent deux chemins différents, s’éloignent, ne se comprennent plus. Mary, une jeune femme qui brave l’interdit de manière quasi rituelle en s’introduisant dans des habitations d’inconnus, finira par parachever leur dissociation.

Premier tome d’une anthologie de récits baptisée Korean night stories, Quand arrive l’aube nautique surprend. Il n’est jamais évident de parler de passage à l’âge adulte tant le sujet et les approches sont usés jusqu’à la corde, pourtant l’auteur y parvient de manière détournée. Dépeignant une solitude urbaine éclairée par les couleurs et la lumière mélancoliques de la nuit, il prend le risque de perdre le lecteur, mais reste suffisamment subtil et sensible pour capter son attention. Autre atout, la Corée de Samir Dahmani est loin des clichés que véhiculent les œuvres et la pop culture. Connaissant la vie coréenne, il ne fantasme pas son récit, ne l’idéalise pas, mais se sert de Séoul comme d’un décor prétexte à son intime récit.

Il faut dire que, révélé avec sa BD Je suis encore là-bas, écrite en miroir avec Je ne suis pas d’ici, celle de sa femme d’origine coréenne Yunbo (Seizième printemps), Samir Dahmani avait déjà montré qu’il prenait sa propre voie et ne se laissait pas écraser par les standards. Outre le ton doux-amer qui sied parfaitement à la poétique nocturne et à la désillusion d’une amitié branlante, l’autre véritable surprise de cet ouvrage, c’est que comme Yunbo, l’auteur a choisi d’agir à contrecourant des auteurs de leur génération. À l’heure où la majorité se plonge dans la création numérique, les deux ont choisi la voie de l’aquarelle, de ses accidents et de la magie qui s’en dégage. Moins précis que ceux de sa femme, les dessins de Samir Dahmani n’en sont pas moins vivants et porteurs d’émotions.

Quand l aube Planche

Publiez un commentaire