Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 10, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Salto

28 juin 2016 |
SERIE
Salto
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
22.50 €
DATE DE SORTIE
10/06/2016
EAN
2803633841
Achat :

salto_1Miquel est un panier percé heureux, un père jouisseur, un vendeur de bonbons enthousiaste. Sa joie de vivre est toutefois nuancée par les reproches que lui fait régulièrement sa femme, désolée de voir qu’il peine à gagner suffisamment d’argent pour contribuer au fragile équilibre financier familial. Tandis qu’une frustration pointe — celle de ne pas réussir à écrire un roman, alors qu’il a déjà publié une fois, dix ans auparavant —, il décide un changement de vie radical : devenir garde du corps au pays basque. Une situation qui rassurera son épouse pécuniairement, et lui permettra de vivre suffisamment d’aventures pour les écrire.

Seulement voilà, son travail le pousse désormais à « penser comme un terroriste », « le souffle de la peur vissé sur [s]a nuque ». Lui, le « débutant pacifiste », doit manipuler un semi-automatique de 9 mm et surtout « imaginer où [l’on peut] mettre des bombes ». Avec sa partenaire Rose, il doit protéger Javier, maire d’un petit village menacé de mort par l’ETA. Rapidement, son métier devient plus stressant que romanesque, et l’empêche de voir sa famille, le transformant en fantôme sur le qui-vive, considéré par les locaux comme un « chien », et malmené par sa femme qui n’en peut plus de ne pas le voir…

Cette incroyable histoire vraie, vécue par le scénariste Mark Bellido, a été dénichée par Judith Vanistendael. L’auteure du très beau David, les femmes et la mort a rencontré l’homme sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, a entendu son récit et l’a poussé à en faire une bande dessinée. Ses anecdotes, la jeune femme les a formidablement mises en images aux crayons de couleur, principalement. Restituant dans un premier temps une atmosphère gaie et lumineuse, avant de faire sombrer son héros vers l’angoisse et la noirceur. En résulte une aventure très prenante détaillée sur 350 pages, un pavé puissant, que l’on dévore d’une traite.

salto_2

Publiez un commentaire