Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Sarah #1 **

24 août 2008 |

bien.jpgsarah.jpgPar Stefano Raffaele et Christophe Bec.
Dupuis, 13 €, le 7 mai.

Dans certaines contrées, lorsque la nuit tombe comme un couperet, la peur détruit plus sûrement que la hache. Elle peut surgir de la gueule noire d’une mine d’or crasseuse ou de l’obscurité d’une forêt de Pennsylvanie, dont les broussailles ressembleraient à des viscères. Christophe Bec et Stefano Raffaele aiment suggérer ces angoisses qui s’amorcent dans un souffle rauque pour s’achever par un hurlement de terreur. À lire leur album au graphisme raffiné et réaliste, on croirait arpenter les allées du Simetierre de Stephen King ou explorer les montagnes du film La Colline a des yeux. Des yeux rouges qui brillent dans la nuit ; une jeune citadine (Sarah) qui s’acclimate difficilement aux intempéries de la vie rurale, surtout lorsqu’il pleut des gouttes de sang ; des coups de hache ; des traces de couguars ; un chalet… Les auteurs, lecteurs consciencieux de maître King, ont visiblement puisé dans les souvenirs de leurs plus belles frousses ! Au point que leur album tourne par moments à l’exercice de style.

Pascal Paillardet

Publiez un commentaire