Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

C’est Marie Voyelle qu’on sonne

10 novembre 2008 |

voyalle_intro.jpgStandardiste à mi-temps, Marie Voyelle dessine dès que le téléphone la laisse tranquille. Elle poste le résultat sur un blog fantaisiste et malicieux.

C’est une gaffeuse née, qui laisse pendre un écriteau indiquant son prénom sur son arrière-train, ou emprunte malencontreusement – et porte pendant plusieurs jours – le pull de sa chef. Marie Voyelle, 26 ans, alimente depuis juin 2006 Accroche-toi à ton sloup, un blog frais et piquant. Originaire de Meudon, la jeune femme a fait les Beaux-Arts de Poitiers, dans le but de travailler dans l’animation. « Mais je me suis rendu compte que recommencer quinze fois le même plan parce que le bras doit être comme ci et pas comme ça, ce n’était pas mon truc », raconte-t-elle. La bande dessinée, et particulièrement l’heroïc fantasy (avec « centaures et faunes »), l’attire. Mais ses dessins ne se vendent pas. Pour subsister, elle se fait embaucher à mi-temps comme standardiste dans une société d’assurances. Où elle enchaîne les maladresses… « Au début, j’avais très peur de ce gros téléphone plein de boutons qui clignotaient, je voulais partir en courant dès qu’il sonnait ! » Elle utilise ce vécu pour croquer des situations comiques, n’hésitant pas à se moquer largement d’elle-même. Et fait vivre d’un trait léger et acidulé le personnage de Monsieur Martin, un bellâtre qu’elle s’obstine à séduire sans succès.

voyelle_04.jpg« Au début, j’étais paresseuse, les histoires que je postais ne s’enchaînaient pas de manière lisible, regrette-t-elle. Aujourd’hui, j’essaie d’être plus régulière et je soigne mes notes. J’ai réalisé que mon blog était une carte de visite, puisque j’ai été contactée par des éditeurs grâce à lui. Il m’a permis d’évoluer, de trouver mon style. J’ambitionne désormais de faire de vraies planches qui se tiennent, et de dessiner les décors que j’ai habituellement la flemme de faire ! » Après avoir – enfin ! – vendu des illustrations, Marie Voyelle travaille à une histoire « encore un peu floue », dans laquelle évolueront une rouquine et des singes (dont les croquis sont visibles en ligne).

Laurence Le Saux

http://accroche-toi-a-ton-sloup.over-blog.com

voyelle_01.jpgvoyelle_02.jpgvoyelle_03.jpgvoyelle_blind test.jpg

Images © Marie Voyelle

Commentaires

Publiez un commentaire