Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 23, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

« So british ! », belle introduction à l’art de Posy Simmonds

4 avril 2019 |

so_british_couv« Ne pas se laisser abuser par ses manières policées et son accent distingué : elle est équipée d’outils laser pour observer les diverses classes sociales et d’une faculté presque surnaturelle à imiter les accents et les types humains », prévient Paul Gravett, spécialiste britannique de la bande dessinée, auteur de So British ! – L’art de Posy Simmonds. Il y parcourt la carrière de l’autrice de Gemma Bovery (adapté au cinéma par Anne Fontaine), Tamara Drewe (transposé sur grand écran par Stephen Frears) et, plus récemment, Cassandra Darke.

Fille d’un fermier – un cadre familial qui lui donnera le goût de la campagne –, Rosemary Elizabeth dite Posy (pour « petit bouquet ») développe, enfant, une passion pour le dessin d’humour en noir et blanc. « Le noir est sa couleur préférée », précise son biographe. Elle entame, plus tard, des études d’art pour être peintre, va même à Paris à la Sorbonne pendant un semestre, en 1963. Mais elle ne passe pas les examens : ses parents, habitués à une fille « en tweed raisonnable » voient revenir une « Juliette Gréco tout de noir vêtue ».

Posy poursuit ses études en Angleterre, s’oriente vers la « conception graphique ». Elle créera sa propre police de caractère : « anal retentive » (« anale serrée »). Cette gauchère de naissance devenue ambidextre place dans le Sun une histoire salée, Bear, qui met en scène des animaux grivois. Elle collabore avec le Reader’s Digest, Cosmopolitan, ou encore The Guardian, titre décisif pour elle, avec lequel elle entretiendra une longue collaboration, dessinant chaque semaine pour la rubrique « Femmes ».

Passionnant, l’ouvrage mêle éléments graphiques éclairants (épatantes compositions de l’enfant et adolescente, croquis de mode, travaux pour la jeunesse) ou détaille sa manière de travailler — « elle a un grand miroir face à sa table à dessin pour poser et travailler les expressions ». Pour les amateurs des romans graphiques de Posy Simmonds, une façon de mieux saisir sa progression artistique et de connaître une oeuvre multiforme.

——————————–
So British ! L’art de Posy Simmonds
Par Paul Gravett.
Denoël Graphic, 112 p., 23€.
————————————

so_british_2

 

so_british_3

Publiez un commentaire