Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Teddy Riner, objectif or °

24 juillet 2012 |

picto-critique_V3-0teddy_riner_couvPar Jack Domon, Fred Le Berre et Teddy Riner. Dargaud, 9,99 €, le 15 juin 2012.

Soutenir nos athlètes français aux Jeux olympiques de Londres est, en soi, une louable intention. Composer une bande dessinée, mal fichue, à la gloire d’un des membres de la délégation hexagonale, c’est déjà moins intéressant. Et la vendre en libraire, là, ça frise l’arnaque.

teddy_riner_image1Car franchement, il n’y a pas grand chose à tirer de cet album hagiographique sur Teddy Riner, colosse guadeloupéen (2,03m pour 128 kg, comme le précise la 4e de couverture) et prodige du judo : à seulement 23 ans, il est déjà quintuple champion du monde. Il ne lui manque que la médaille d’or olympique, et cet album co-écrit par Fred Le Berre raconte tout son parcours jusqu’à Londres. Avec des infos techniques sur la discipline, biographiques sur la préparation du champion, ses blessures, ses déplacements, ses coups de sang… Pour cela, le scénariste use forcément d’astuces flagrantes de mise en scène, avec notamment l’utilisation de personnages de faire-valoir, surtout un adolescent fan de Riner, qui avance en même temps que son idole dans la vie et l’âge adulte… Une comparaison un peu forcée, renforcée par un parallèle ridicule avec un jeu vidéo de samouraï… Côté graphique, on est dans le registre de la classique BD d’humour bas-de-gamme, auquel Dargaud ne nous avait pas franchement habitués… Bref, un album sans intérêt, qui pourra éventuellement intéresser cinq minutes les plus jeunes licenciés de clubs de judo vénérant Teddy Riner. Et encore…

Ce qui ne nous empêche pas de souhaiter bonne chance au judoka et à tous les athlètes représentant la France aux JO.

Achetez Teddy Riner, objectif or sur Fnac.com
Achetez Teddy Riner, objectif or sur Amazon.fr

teddy_riner_image2

Publiez un commentaire