Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | January 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Tempête sur Bangui #1

31 décembre 2015 |
SERIE
Tempête sur Bangui
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
24 €
DATE DE SORTIE
14/10/2015
EAN
2849532258
Achat :

En 2013, les hommes de la Séléka, coalition de rebelles opposés au président centrafricain Bozizé, s’abat sur le pays et sur sa capitale, Bangui. Didier Kassaï retrace la chronique de ces mois qui ont précédé l’installation d’un nouveau régime en Centrafrique, une chronique en immersion, par un témoin des affrontements, l’auteur lui-même.

Enclavée, la République Centrafricaine est un État aux convulsions multiples : instabilité politique, corruption, dérive interconfessionnelle… Ses habitants s’affrontent pour des raisons parfois méconnues, des puissances extérieures mais aussi d’eux-mêmes. Haine, rancoeurs et méfiance contribuent à alimenter le cercle vicieux de la violence.

tempete_sur_bangui_image1Cette histoire est avant tout celle de Didier Kassaï, dont on suit le parcours en tant qu’auteur-illustrateur émergent, symbole de cette Afrique vivante, créatrice et moderne. Cette volonté de s’affirmer par son art est mise à mal par la violence de la Séléka – coalition constituée en août 2012 de partis politiques et de forces rebelles majoritairement musulmanes, opposée au président Bozizé, et composée en partie de mercenaires tchadiens, libyens et soudanais – qui touche Didier Kassaï au plus proche. Un trait librement inspiré de la ligne claire et une encre aux couleurs chatoyantes flattent l’œil du lecteur et évitent le pathos de la situation, tout en donnant à voir un pays à feu et à sang, pris dans un tourbillon de violence dont les exactions envers les civils sont la plus cruelles des manifestations.
Le 30 décembre, des élections législatives et présidentielles, après de nombreux reports, ont eu lieu. Elles devraient faire sortir le pays d’une transition qui a trop duré. L’espoir réside dans une stabilisation du pouvoir qui devrait amener à une démobilisation, un désarmement et une démilitarisation des groupes armés. Une situation somme toute compliquée, comme le traduit parfaitement Tempête sur Bangui, tant la complexité de la lutte rend les choses peu simples.

Un ouvrage soutenu par Amnesty International dont la force réside dans une narration croisée : celle du destin d’un pays, ravagé par les combats, et de l’histoire d’un auteur, talentueux et sensible.

tempete_sur_bangui_image2

Publiez un commentaire