Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 21, 2019

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

The Black Holes

14 février 2019 |
SERIE
The Black Holes
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
18 €
DATE DE SORTIE
25/01/2019
EAN
2205079352
Achat :

Gloria, Laura et Cristina trainent leur ennui et leur adolescence entre fêtes costumées et intenses réflexions la tête dans l’oreiller. Super motivées, elles décident de monter un groupe (de rock? de punk? du bruit électrique?) alors qu’elles ne savent ni vraiment écrire, ni jouer d’un instrument. Pas grave, il faut qu’elles s’expriment, qu’elles crient leur jeunesse et leur mal-être, leur envie de passer à autre chose. Mais une faille temporelle, littéraire et cérébrale s’est ouverte, reliant ce morne présent à un événement du passé, quelque 160 ans en arrière, où une ado de l’époque, fascinée par le bizarre et les histoires fantastiques se trouve rejetée par sa famille…

the_black_holes_image1 L’idée est séduisante : tisser une chronique adolescente par delà les siècles, rendre hommage aux séries B de fantômes et louer la puissance de la fiction. Et le graphisme, au départ, est attirant: silhouettes graciles et sans visage, gamme colorée restreinte – gammes de bleu vert et d’orangé –, comme un petit théâtre d’ombres. Poésie sombre, humour à froid, pages élégantes, pendant un temps la magie opère. Mais au bout de quelques chapitres, l’Espagnol Borja Gonzalez perd un peu le lecteur, à force d’allers-retours temporels incessants et d’un visuel trop répétitif. L’absence d’expression sur les visages des personnages finit par gêner, les dialogues par tourner à vide, les séquences par être peu lisibles. Puis l’intérêt revient, à mesure que l’étrange s’installe… The Black Holes est ainsi un album intermittent, tour à tour fascinant et lassant, inspiré et difficile à suivre. Mais jamais désagréable pour autant. Une curiosité.

the_black_holes_image2

Publiez un commentaire