Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 14, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Trois fois dès l’aube

27 février 2018 |
SERIE
Trois fois dès l'aube
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
20 €
DATE DE SORTIE
18/02/2018
EAN
2754817298
Achat :

Tout commence dans le hall d’un hôtel. Après une nuit sans doute trop arrosée, une femme, prise d’un malaise, aborde un homme avant de l’inviter à monter. Pour le pire. Plus tard, c’est un portier d’hôtel qui, ému, tente d’arracher une femme à son compagnon violent. Enfin, retour dans le passé de l’homme de la première histoire. Lorsqu’il n’était qu’un enfant de treize ans, médusé par l’insoutenable spectacle d’une maison en feu, ses parents pris au piège des flammes…

790573_06Voilà une BD qui annonce la couleur : « Le récit d’un possible nouveau départ, qui accompagne le lever du jour.«  Et ne ment pas : « Ces pages racontent une histoire vraisemblable qui, toutefois, ne pourrait jamais se produire dans la réalité », souligne Alessandro Baricco, l’auteur du roman dont est tirée la BD. Soit une histoire en trois actes signée Denis Lapière (Page noire, Alter Ego…), comme autant de nouvelles efficaces. Chacune inventant son propre monde, peuplé de gens à la marge ou fragiles et en quête d’un lien, de la filiation au sentiment amoureux. Si les personnages demeurent identiques d’une histoire à l’autre, leurs relations varient toutefois, à la faveur d’époques qui se télescopent et de visages changeants, jolies métaphores du temps qui passe. Pour un résultat vif et déroutant, qui appellera forcément une deuxième lecture. Pour incarner ces destins à fleur de peau décrivant la possibilité de l’amour, la talentueuse dessinatrice (ou plutôt peintre!) Aude Samama (A l’ombre de la gloire, Martin Eden, déjà avec Lapière), livre de véritables tableaux romantiques, d’une lumière éclatante, à l’image de cet horizon crépusculaire façon W. Turner. Ou de cette femme lascive, maniant le double jeu. Intense, pictural, sensible et sensuel, son dessin à l’acrylique envoûte et charme. Un nouvel album du duo Lapière/Samama qui, décidément, fonctionne très bien.

790573_02

Publiez un commentaire