Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 17, 2019

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

UN3 – Urgence niveau 3

4 mars 2019 |
SERIE
UN3 - Urgence niveau 3
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
19 €
DATE DE SORTIE
12/10/2018
EAN
2375781678
Achat :

Issue d’une commande passée par le WFP, le Programme alimentaire mondial de l’ONU, afin de rendre visible ses actions dans les zones du monde les plus touchées par de graves crises humanitaires, UN3 n’est pas ce qu’on appelle une lecture récréative. Publiés à l’origine épisodiquement en ligne sur plusieurs années, les trois chapitres qui composent cette intégrale concoctée par Bliss ne ménagent pas le lecteur. Écrit par Jonathan Dumont, responsable du service médias du WFP à partir de son expérience personnelle, et par Joshua Dysart, auteur de comics chevronné très actif sur l’univers Valiant, UN3 traite de manière quasi-documentaire de sujets d’actualité très lourds : la montée de Daesh en Irak, la famine au Sud-Soudan et les camps de réfugiés venus du Darfour au Tchad…  UN3-image1Ce pourrait être plombant mais Dysart, qui scénarise les deux premières histoires, n’en est pas à son coup d’essai côté BD consciente et sait mener des récits qui échappent aux simples constats édifiants, déployant des enjeux humains immédiatement impliquant en rendant compréhensibles des arrière-plans géopolitiques complexes.

Au sein même de l’industrie des super-héros, Dysart avait créé avec, déjà, Alberto Ponticelli et Pat Masioni au dessin et à la couleur, un remarqué Soldat Inconnu chez Vertigo évoquant enfants soldats et crimes de guerre sur fond de guerre civile en Ouganda. Une publication intelligente et ambitieuse qui n’hésitait pas à se frotter à la réalité la plus dure et valait notamment par le sérieux du travail de documentation. L’auteur a remis ça ici et s’est rendu sur le terrain aux côtés d’humanitaires des Nations Unies. Il a la finesse de ne pas en tirer un dépliant à la gloire des courageux humanitaires et se tient à une ligne claire : mettre en avant la parole des réfugiés. Il ne s’agit pas ici de se gargariser du travail, certes formidable, abattu sur place par les Occidentaux du WFP mais bien de donner d’abord un visage, une voix à ces cohortes de déplacés pour attirer l’attention sur l’urgence de se mobiliser. Et en effet, difficile de ne pas être bouleversé par le destin de cette famille soudanaise en train de mourir de faim, dépeinte en train de rallier à pied un Darfour en ruines en espérant y trouver le salut. Dévastatrice ironie… Un récit puissant.

UN3-image2

Publiez un commentaire