Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Une bien belle nuance de rouge #1 ***

29 mars 2012 |

picto-critique-V3-3une_bien_belle_nuance_de_rouge_couvPar Mauricet. Bamboo/Grand Angle, 13,90 €, le 1er mars 2012.

Garance est une ado mal dans sa peau. Sa mère est morte, son père est dépassé et souvent absent, elle est un peu ronde et s’habille en noir et rouge. Elle se cherche et ne pensait pas trouver l’amour chez cet inquiétant gaillard croisé dans un cimetière. Un type pâle, bien plus âgé qu’elle, et qu’elle ne peut rencontrer que la nuit…

une_bien_belle_nuance_de_rouge_imageAlors qu’on le connaissait surtout pour ses séries d’humour Basket Dunk ou Cosmic Patrouille, Mauricet surprend avec ce conte gothique contemporain bien troussé. Son héroïne est solidement campée, le mal-être adolescent étant décrit sans jamais forcer la caricature, déjà composante à part entière du personnage (look gentiment gothique, Dracula et Twilight en films préférés, meilleure copine qui pourrait être plus que ça…). Prenant pour fil conducteur le roman Le Rouge et le noir de Stendhal, l’auteur ne précipite pas son intrigue, laissant le temps à chacun de s’installer, et surtout à une atmosphère bien particulière de se développer. Avec une histoire d’ado tombant amoureuse d’un vampire, Mauricet prenait le risque du cucul ou du grand-guignol. Grâce à une sobriété de traitement, un découpage intelligent et un trait élégant et sans fioritures, il évite tous les écueils et produit, dans son registre, une bien belle nuance de BD.

Achetez Une bien belle nuance de rouge T1 sur Fnac.com
Achetez Une bien belle nuance de rouge T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire