Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 20, 2024















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Vague de froid

8 février 2023 |
SERIE
Vague de froid
ALBUM
Vague de froid
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
23.50 €
DATE DE SORTIE
20/01/2023
EAN
2808210043
Achat :

Vague de froid CaseMartin prend la route du Grand Nord et s’en va en terre viking pour se ressourcer. Parti faire du camping et gravir la falaise de Preikestolen pour être au plus proche des éléments et des mythes nordiques auxquels il croit depuis toujours, il est assez évident qu’il porte avec lui un lourd fardeau. Son petit frère Jules l’a bien compris, et profite de ce voyage pour se rapprocher de lui et tenter de l’aider à surmonter une difficile étape de sa vie.

Cette première bande dessinée de Jean Cremers, jeune auteur de 26 ans à peine sorti des études à l’Académie royale des Beaux-Arts de Liège et déjà auréolé du Grand Prix Jeune Talent du festival Quai des Bulles 2020, respire le talent. Le découpage, la mise en page, les cadrages, la fluidité de sa ligne frêle et expressive, la mise en couleur… tout semble être facile et inné pour l’auteur. Son sens du rythme, ses non-dits, son ton vivant et ses sentiments enfouis permettent à son récit de capter l’émotion dès l’embarquement pour la Norvège et de la choyer jusqu’à la résilience finale.

Voyage initiatique, road trip fraternel, récit intimiste, Vague de froid s’inspire du vécu de son auteur et de son grand frère pour nous faire découvrir des contrées lointaines et surmonter un traumatisme que d’aucuns ne devraient avoir à vivre. L’émotion à fleur de peau transparait à chaque page pour prendre toute son ampleur au moment adéquat. De chocs puissants en temps empreints de mysticisme, d’expériences terre à terre en confidences, il parvient à retranscrire l’indicible avec acuité. Notamment parce que Jean Cremers sait sublimer les passages muets comme les meilleurs chefs d’orchestre parviennent à instrumentaliser les silences.

Avec cette nouvelle bande dessinée, Le Lombard déniche, à la manière de Ne m’oublie pas d’Alix Garin, un jeune auteur qui se sert de l’autofiction pour habilement manier les sentiments et son médium et qui devrait sans aucun doute faire parler de lui ces prochaines années !

Vague de froid Planche

Publiez un commentaire