Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Yellow Cab

12 février 2021 |
SERIE
Yellow Cab
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
22 €
DATE DE SORTIE
13/01/2021
EAN
274930900X
Achat :

yellow_cab_imageAdapté du récit éponyme (publié chez Flammarion), Yellow Cab nous entraîne à New-York pour suivre l’expérience, bien réelle, menée par Benoit Cohen dès juin 2015. Cinéaste en mal d’inspiration, il décide de devenir taxi pour alimenter un futur scénario et fournir un background solide à sa potentielle héroïne. Ainsi, pendant près d’un an, il sillonnera les rues de la ville mythique au volant d’un taxi jaune emblématique. Galère après galère, et de client en client, on découvre le métier ingrat d’immigrés invisibles. On partage aussi les réflexions qui font naître un personnage, façonnent une histoire et la modifie.

Dans un noir et blanc sans concession, Chabouté livre une adaptation au graphisme incroyable. Chacun de ses New-yorkais, d’ici ou d’ailleurs, est une « gueule », crédible et transpirant de réalisme jusque dans la moindre expression. Mais le personnage le plus fascinant est la ville elle-même. Alors que le texte de Benoit Cohen est truffé de références cinématographiques, Chabouté multiplie les images d’Épinal et sublime l’architecture, rendant hommage au décor de cinéma inimitable qu’est New-York. Mais par ses prises de vue à ras le bitume, une mise en page qui s’affranchit de cases, ses jeux d’ombres chinoises, il fait également de la ville un labyrinthe oppressant, grouillant de vie. On se perd au milieu de la circulation, du flot des passants et des méandres de l’administration.

Gigantesque et presque dangereuse, la ville s’oppose au huis clos du taxi, un espace presque sûr où Benoit observe, note et crée. À force de rencontres, de silence et de folie, il construit touche par touche, de façon chaotique, le personnage principal d’un film qui ne verra pas le jour. Car ce qui devait être une base de recherche devient un travail de documentariste, entre fable sociale et essai anthropologique. Une plongée dans l’envers du décor, passionnante et humaine de bout en bout.

Yellow Cab

Commentaires

  1. panolaunut

    Une très belle adaptation du roman, et des noirs et blancs magnifiques. Une des meilleures BDs de ce début d’année!

Publiez un commentaire