Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 8, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Jean-David Morvan, Prix Goscinny 2022

25 novembre 2021 |

madeleine_couvRemis à l’occasion de la présentation officielle du prochain Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (voir la sélection ici), le Prix René Goscinny, décerné à un scénariste pour un livre particulier ou l’ensemble d’une oeuvre, est attribué cette année à Jean-David Morvan pour son album Madeleine, Résistante, co-écrit avec Madeleine Riffaud et dessinée par Dominique Bertail.

« Je suis bien contente car ça va emmerder encore un peu plus les fachos (et tous leurs copains sans cerveau) qui s’amusent à écrire des slogans pro nazis sur mon exposition au parc des Buttes-Chaumont ! », a déclaré après la remise du prix Goscinny Madeleine Riffaud, 97 ans, qui a confié son histoire au scénariste Jean-David Morvan et au dessinateur Dominique Bertail. Le premier tome de Madeleine, Résistante est sorti en cette rentrée chez Dupuis/Aire Libre.

Auteur chevronné (Sillage, Sauvage, Vies tranchées, Mon année…), Jean-David Morvan succède au palmarès à Loo Hui Phang. Il se verra honoré d’une exposition au Festival d’Angoulême 2023.

Cette année, une nouvelle récompense vient s’ajouter : le Prix René Goscinny – Prix du Jeune scénariste, à destination d’un ou une scénariste en devenir n’ayant fait paraître pas plus de trois albums. Il est attribué pour 2022 à Louise Moaty et Raphaël Meltz, auteurs de Des vivants, dessiné par Simon Roussin, aux éditions 2024. Un autre magnifique album sur la résistance, très différent, mais aussi très touchant.

Le jury de ces deux prix étaient composé d’Anne Goscinny, présidente de l’Institut René Goscinny, Sonia Dechamps, directrice artistique du FIBD, des autrices et auteurs Loo Hui Phang, Philippe Graton et Mathieu Sapin, du réalisateur Julien Rappeneau, de Marc Leonard, directeur de Moselle Arts Vivants, et de l’historien Pascal Ory.

des-vivants_couv

Publiez un commentaire