Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Cité sans nom #1

30 mai 2017 |
SERIE
La Cité sans nom
ALBUM
Menace sur l'Empire Dao - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
16 €
DATE DE SORTIE
26/04/2017
EAN
2369813717
Achat :

lacitesansnom#1_extraitDaidu, Yanjing, Monkh ou encore Dandao, bienvenus dans la cité aux mille noms et à l’histoire si mouvementée qu’elle lui a fait perdre au fil des années sa véritable identité. La position géographique stratégique de cette ville fortifiée en fait le lieu le plus convoité du royaume. Depuis des siècles, les tribus de la région se livrent une lutte acharnée pour contrôler cette enceinte qui confère prospérité et richesse à qui la possède. C’est dans ce contexte particulier que Kaidu, un jeune Dao, débarque au palais du Général de l’Empire des Lames. Il est venu ici pour plusieurs raisons : tout d’abord s’entraîner et devenir un des futurs guerriers de la Cité, mais également retrouver la trace de son père, qui vit ici depuis plusieurs années. Mais de nombreuses surprises attendent le jeune garçon qui se retrouve bien malgré lui plongé au coeur d’un sombre complot.

Cette série, prévue sur 3 tomes, est la première oeuvre traduite en français de Faith Erin Hicks, une auteure canadienne reconnue et récompensée en 2014 par un Eisner Award. Ce premier volet, dense et rythmé, plonge le lecteur dans un univers d’une grande richesse qui, graphiquement, s’inspire largement de la Cité impériale de Pékin et pioche nombreuses de ses références auprès des vieilles dynasties des Empereurs chinois. La lutte des classes, de pouvoir et d’influence sont au coeur de l’intrigue. Régner d’une main ferme en employant la force ou gouverner de manière éclairée en impliquant le peuple, quel sera le chemin emprunté par le souverain de cette Cité sans nom ? Cet album, malgré ses 230 pages, est particulièrement adapté aux jeunes lecteurs grâce à un dessin lisible et à un découpage aéré. On ressort captivé de la lecture de ce premier opus prometteur.

lacitesansnom#1_planche

Publiez un commentaire