Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 16, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Plus Belle Couleur du monde

9 août 2021 |
SERIE
La Plus Belle Couleur du monde
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
29 €
DATE DE SORTIE
07/07/2021
EAN
2344045570
Achat :

la-plus-belle-couleur-du-monde_image1Élève moyen de 3e, Rucheng n’a que deux choses en tête : le dessin et la pétillante Yun. Il cultive en effet un talent particulier pour croquer les personnages, et travaille sans cesse dans l’espoir d’accrocher un lycée artistique. Et surtout, il aimerait impressionner Yun, qui dessine aussi bien que lui, et lui ouvrir son coeur. Mais c’est dur, très dur, presque aussi dur que de passer pour un bon joueur de badminton – ça impressionne les filles du collège, visiblement – et de tenir tête à un lycéen qui le rackette régulièrement…

Golo Zhao, auteur de La Balade de Yaya ou de Entre ciel et terre (lire aussi l’interview qu’il nous a accordée en 2015), revient avec un vrai pavé de près de 600 pages, dont le format évoque les romans graphiques young adult américains, alors que son trait est toujours sous influence manga. Sauf qu’il est tout en couleurs : et quelles couleurs ! En même temps, difficile de s’appeler La Plus Belle Couleur du monde et ne pas assurer derrière… Sous un graphisme léché, aux cadrages parfaitement étudiés et aux ambiances lumineuses de toute beauté, l’auteur chinois nous ramène dans les années 1990 dans son pays pour conter les difficultés de s’affirmer d’un jeune garçon plein de rêves. Mais qui, comme beaucoup, se laisse submerger par la timidité (face aux filles), le respect des convenances (face aux adultes) et la peur de souffrir (face aux violents).

Le lecteur, lui, sans cesse aux côtés de ce crédible et attachant Rucheng, se laisse submerger par ce flot de sentiments : le coeur qui bat la chamade quand Yun approche sa main, les larmes ravalées quand un ami se fait molester, le corps qui ne répond plus quand il est temps d’agir pour séduire ou demander justice. Si le public visé par cette histoire toute simple, traitée avec beaucoup de tendresse, est plutôt de l’âge de Rucheng, les adultes y trouveront aussi une forme de plaisir nostalgique : à travers le décor des années 1990, bien sûr, mais surtout par l’évocation d’une adolescence aujourd’hui lointaine, et qui a forcément laissé des traces et des souvenirs, parfaitement mis en scène par un auteur en totale possession de ses moyens.

© Golo Zhao (2019). Rights arranged through BEIJING TOTAL VISION CULTURE SPREADS CO., Ltd and Nicolas Grivel Agency

la-plus-belle-couleur-du-monde_image2

Publiez un commentaire