Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

La Vraie Vie des fabuleux Killjoys

19 janvier 2015 |
SERIE
La Vraie Vie des fabuleux Killjoys
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
17.95 €
DATE DE SORTIE
19/11/2014
EAN
2756057614
Achat :

Dans ce monde post-apocalyptique, il y a la ville, Battery City, et le reste, un désert. La cité est dominée par une dictature électronique, réfrénant toute rébellion potentielle en inhibant tout émotion. Et toute envie d’aller voir dehors. Là où survivent, parmi les vestiges rouillés du passé, des apprentis résistants aux allures de rock stars, cultivant le souvenir d’un groupe armé qui a failli tout faire péter et protégeait une gamine censée libérer l’humanité…

killjoys_image1Leader du groupe My Chemical Romance, Gerard Way a imaginé l’idée de Killjoys avec un comparse musicien, Shaun Simon, et ce livre est le pendant graphique du disque Danger Days: The True Live of the Fabulous Killjoys. On y retrouve le texte abondant à tendance poético-punk de sa précédente série Umbrella Academy, et qui donne une identité singulière à cette histoire de SF au déroulement somme toute classique. Originalité dans le thème toutefois : l’énergie électrique est ici la clé de voûte de la dictature des gestes et de la pensée; les masses sont abruties par le port obligatoire de casques audio pendant un laps de temps précis, le sexe ne se pratique qu’avec des androïdes qui, une fois en fin de vie, deviennent des satellites espions. Ces trouvailles scénaristiques enrichissent un univers foisonnant, et donnent la possibilité à la talentueuse Becky Cloonan de produire des planches détaillées et énergiques de toute beauté, dans une veine proche de Paul Pope (Battling Boy, 100%, Heavy Liquid…) mais en plus sage. Alors si vous êtes prêt à lire de la SF comme on irait écouter un concert envoûtant, dont on ne comprendrait pas tout aux envolées électro-lyriques, mais qui fera vibrer quelque chose à l’intérieur de votre corps, branchez-vous immédiatement sur ces étonnants Killjoys.

killjoys_image2

Commentaires

  1. Clark Kent

    Que vaut la traduction de ce comic book ? Qui en est l’auteur ?

  2. Benjamin Roure

    Traduction honnête pour un texte coriace dans un registre de poésie sombre et volontiers verbeuse, signée KGBen.

Publiez un commentaire