Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Muraqqa’ #1 **

4 janvier 2012 |

picto-critique-V3-2muraqqa_couvPar Ana Miralles et Emilio Ruiz. 12 Bis, 13,50 €, le 24 novembre 2011.

Bienvenue chez les Moghols (nord de l’Inde actuelle), en ce fastueux XVIIe siècle. Priti est belle, orpheline et possède un talent rare : elle dessine et peint à merveille. Grâce à ce don, elle est conviée auprès de l’empereur pour réaliser les illustrations d’un ouvrage à sa gloire. muraqqa_imageElle pénètre alors au sein du zenana, harem géant et fastueux, où elle se confronte aux guerres de cour, aux passions du corps, à la jalousie et aux enjeux de pouvoir.

Elle est à l’aise Ana Mirallès, dans les décors orientaux et les soieries chatoyantes. La dessinatrice de Djinn, avec son compagnon Emilio Ruiz (avec qui elle vient de signer un album jeunesse, Waluk), a cette fois choisi de nous offrir une visite guidée dans un harem peu connu, celui de l’empereur moghol. Somptueuses créatures dénudées, habits colorés et ultra détaillés, architecture impressionnante, ce premier volume est un plaisir des yeux. Mais cette balade exotique a beau offrir un bien joli panorama, il lui manque une intrigue solide pour intéresser totalement. Car on s’ennuie franchement quand on ne s’attarde pas sur les détails d’une robe ou d’une façade. Dommage.

Achetez Muraqqa T1 sur Fnac.com
Achetez Muraqqa T1 sur Amazon.fr

Publiez un commentaire