Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Une sélection de beaux livres pour l’été

19 juin 2015 |

Quelques beaux livres autour du dessin, du 9e art ou de l’animation. Des idées pour la fête des pères, ou juste pour le plaisir.

pin-up-art_couvMaly Siri’s Pin-up Art

Née en 1985 en France et installée depuis 6 ans à Montréal, l’illustratrice Maly Siri s’est fait une spécialité des pin-up. Et l’on s’arrache ses talents dans la mode comme dans le marché de l’art. Les éditions Soleil via la collection Métamorphose lui offre aujourd’hui un très beau recueil d’images, avec Maly Siri’s Pin-up Art. Un double livre, même, puisqu’il se dévore tête-bêche : d’un côté, les good girls, de l’autre les bad girls. D’une part, de jolies ménagères, patriotes ou modèles de lingerie, de l’autre, des vamps criminelles, des danseuses exotiques, des dominatrices glamour, des créatures fantastiques… « J’ai conçu cet ‘artbook’ comme un thé à l’anglaise que vous êtes invités à prendre en ma compagnie dans mon atelier, écrit-elle. Il y a là, pêle-mêle, des bouchées sucrées, des bouchées salées, des macarons tout en rondeurs, des diamants sur petits canapés saupoudrés de coutures de bas finement ciselées. (…) À mes yeux, la pin-up c’est du bonheur en berlingots, à dessiner autant qu’à contempler. » Effectivement, on déguste ces superbes peintures aux couleurs vintage avec appétit, accompagnées de textes de Voldy Voldemar, Vincent Raymond et des nouvelles de JC Deveney. Et on y revient, on s’attarde sur les plis des robes ou les détails des porte-jarretelles, on se laisse émouvoir par ces grandes images légèrement érotiques mais jamais vulgaires, parfaitement mises en valeur dans un livre ultra-soigné. Un bonheur.

Maly Siri’s Pin-up Art.
Soleil/Métamorphose, 24,95 €, mai 2015.

Art et BD

art-et-bd_couvDepuis plusieurs années déjà, la bande dessinée se voit reconnaître, enfin, le statut d’art à part entière. Mais ce n’est pas encore évident pour tout le monde ! Les éditions Palette, qui produisent des livres tous publics sur l’art et son histoire (pour enfants mais pas que), ont donc eu la bonne idée de sortir Art et BD, élégant et coloré volume qui traite des liens entre le 9e art et les autres, de long en large. Son auteur, Christophe Quillien (Méchants…, La bande dessinée, un parcours en 60 étapes…), évoque ainsi les lointains précurseurs de l’art séquentiel (la Bible d’Etienne Harding en 1109, Giotto, Hokusai…), les inspirations artistiques des auteurs de BD, les références directes à des tableaux dans des cases, l’influence de la bande dessinée sur d’autres arts (plastiques ou cinéma), etc. Au fil de trois chapitres – « l’art en cases », « art et BD, destins croisés » et « la BD sort de sa bulle –, et sur une double page à chaque fois, il décrit fort simplement un album particulier, un mouvement artistique ou le travail d’un auteur, afin de montrer la variété des approches de son thème général, et donner des pistes pour creuser plus avant. Sorte de catalogue léger et précis, bourrés de références historiques et bibliographiques, et faisant la part belle à l’image, Art et BD est la solution idéale pour bien faire comprendre au néophyte que le 9e art n’a pas volé son titre.

Art et BD.
Palette, 24,80 €, mai 2015.

marc_davis_couvMarc Davis, anatomie d’une légende

Urban Comics a eu la très bonne idée de publier ce recueil consacré à Marc Davis (1913-2000), l’un des plus talentueux artistes de l’univers Disney. Dessinateur hors pair, il se révèle dans Bambi, avant de se spécialiser dans la création de personnages féminins : Cendrillon, Alice, la fée Clochette, la méchante maléfique de La Belle au bois dormant, ou Cruella d’Enfer dans Les 101 Dalmatiens, c’est lui ! Cet ouvrage évoque son travail minutieux et novateur avec une grande sobriété, et quelques textes de personne l’ayant côtoyé ou ayant travaillé chez Disney. Au fil de chapitres richement illustrés, on découvre ses superbes dessins d’animaux, d’extraordinaires extraits de son carnet de croquis, des études de mouvement, des dessins préparatoires pour des dessins animés évidemment, dont le projet avorté Chantecler, mais aussi son travail sur de fameuses attractions pour les parcs Disney – dont La Maison hanté et Pirates des Caraïbes–, ainsi que quelques-unes de ses peintures personnelles. Ce volume à l’édition et à l’impression impeccables se révèle être un livre d’art incontournable pour tout amateur de dessins animés, et bien entendu de dessins tout court.

Marc Davis, anatomie d’une légende.
Urban Comics, coll. Urban Books, 29 €, février 2015.

Publiez un commentaire