Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 27, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

5 Mondes #1

18 mai 2017 |
SERIE
5 Mondes
ALBUM
Le Guerrier de sable - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
19.90 €
DATE DE SORTIE
09/03/2017
EAN
2070668991
Achat :

Sur Mon Domani, l’école des danseurs de sable se prépare au « jour du phare ». Lors de celui-ci, le danseur élu va tenter de rallumer la flamme de l’ancien phare, dont on prétend que l’équilibre de la planète et de ses quatre lunes dépendrait. Mais cette cérémonie n’est pas du goût de tous les peuples des cinq mondes… Oona, jeune danseuse de sable un peu gauche, va malgré elle se retrouver prise dans un conflit qui la dépasse, et dont elle pourrait bien être la clé.

Une héroïne maladroite aux pouvoirs insoupçonnés, une mystérieuse civilisation disparue, un monde en pleine crise ethnique et écologique, une amitié improbable… Des anime japonais à Star Wars en passant par Avatar, le dernier maître de l’air, les cinq auteurs derrière Le Guerrier de sable connaissent leurs classiques. Pourtant, pas de simple recyclage ici, puisque ces 5-mondes-1-image1influences sont combinées pour créer un premier tome d’une rare fraîcheur.

Le travail fourni par l’équipe réunie autour de Mark Siegel (Sailor Twain) impressionne, tant au niveau de la richesse de l’univers, avec son folklore et ses habitants hauts en couleur, que de la patte graphique qui est utilisée pour le traduire. Celle-ci, douce et harmonieuse, fait de la lecture de ce pavé de 250 pages un vrai plaisir du début à la fin. Le trio de personnages est attachant et bien développé, particulièrement Oona, dont la bouille ronde et le manque de confiance en elle cachent une intrépidité à toute épreuve. Malgré la présence des traditionnelles forces du mal, le scénario s’annonce moins manichéen que ce à quoi l’on pourrait s’attendre, et la fin de ce tome ouvre des perspectives intrigantes dans la quête de vérité des trois héros. Les auteurs sont d’ailleurs loin de prendre les jeunes lecteurs pour des « neuneus », puisque l’album réussit à aborder de manière naturelle des thématiques telles que les privilèges et le racisme.

À travers ce premier tome réussi débute une épopée de space fantasy d’une qualité que l’on aimerait voir plus souvent dans la masse des séries jeunesse. Un univers dans lequel on a hâte de se replonger avec la suite de la trilogie, prévue pour 2018.

5-mondes-1-image2

Publiez un commentaire