Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | January 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Alma

23 mai 2014 |
SERIE
Alma
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
24 €
DATE DE SORTIE
15/05/2014
EAN
2844144993
Achat :

Sur une petite île à la végétation luxuriante, préservée des ravages du capitalisme, vit une petite communauté étonnante et libérée. La sculpturale Alma y est au centre, couvant nombre de mâles plus ou moins jeunes de sa bienveillance toute maternelle. D’ailleurs, tous lui préparent une belle fête d’anniversaire, au moment même où des militaires viennent s’emparer de leurs terres, sans raison apparente…

alma_image1Claire Braud est une magicienne. En deux coups de crayon, elle vous hypnotise, elle vous envoûte, elle vous maraboute. Pour vous relâcher 130 pages plus tard, tout émoustillé et les cheveux ébouriffés. Après son éblouissant Mambo, elle revient avec un album dans la même veine, peut-être plus dynamique et allumé. Poétique, fulgurant, charnel et joliment barré. Une folie douce comme un enivrant parfum règne en effet dans ces grandes pages sans cases, où de petits dessins comme des gravures d’un siècle oublié côtoient de larges décors aux mille détails, où d’hilarantes séquences cartoon alternent avec des instants troublants comme un coup de foudre. Prenant pour prétexte une intrigue banale (un riche homme d’affaires achète une île paradisiaque pour en faire un parc d’attractions), la jeune auteure parle d’amour et de séduction, des rêves de jeunesse qu’on ne doit pas abandonner, de l’attirance physique et de ces petits gestes faussement innocents qui l’entretiennent, avec un regard féminin qui fait du bien dans l’ambiance largement misogyne — ou du moins trop masculine — de la bande dessinée.

Douceur, humour et fantaisie dominent comme rarement dans une BD, au fil de cette histoire à tiroirs, où chaque personnage garde un petit secret dans son coeur d’artichaut. Les hommes sont beaux dans leur virilité velue et fatiguée, les femmes sont sensuelles dans leur regard déterminé et leurs courbes non photoshopées. Ça part dans tous les sens, mais c’est pour mieux titiller nos sens. Alors, détendez-vous, écoutez la voix de Claire Braud chuchoter à votre oreille, ouvrez grand vos yeux devant ses petites merveilles. Et profitez du bonheur de lire une grande bande dessinée.

alma_image2

Publiez un commentaire