Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 25, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Angoulême 2016 : l’expo « Shapereader »

30 janvier 2016 |

Visite d’une exposition atypique et sensorielle. du 43e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, installée au Vaisseau Moebius.

“On voit rien là-dedans!”, s’exclame d’emblée un écolier venu explorer l’exposition avec sa classe. Plutôt logique: Shapereader est une expérience d’abord pensée pour des personnes mal ou non-voyantes. Mais son dispositif peut enrichir le regard de n’importe qui, voire « façonner une nouvelle expérience », selon la présentation de l’exposition.

Shapereader, ce sont des formes et des textures conçues pour reproduire les sensations du roman graphique, au toucher. Pour cela, son créateur, Ilan Manouach, a inventé 210 formes différentes, sur le même principe que le braille, mais en dépassant le simple alphabet. Ses carrés en relief représentent des émotions, des objets ou encore des symboles typiques de la bande dessinée.

Par exemple, ce symbole représente l’ampoule de la bonne idée :

fullsizerender-3-resized-640

Et ici, on a successivement le sentiment de dégoût et celui qui représente une bouteille de Gin :

fullsizerender-1-resized-640

fullsizerender-resized-640

L’ensemble de ces symboles sont répertoriés sur de grandes plaques, que les visiteurs tâtonnent, un peu dubitatifs mais curieux.

fullsizerender-4-resized-640

Le visiteur pourra aussi découvrir la première fiction réalisées à l’aide de ces formes : Article Circle, un roman graphique de 57 pages qui raconte l’histoire de deux climatologues, analysant le changement climatique en creusant la calotte glaciaire. Les mises en scène de chaque « case » utilisent une série de symboles tandis que les phylactères, eux, sont en braille. Et ça donne quelque chose comme ça :

fullsizerender-2-resized-640

Publiez un commentaire