Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 15, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

Antonio Parras est mort

4 juin 2010 |

Le dessinateur espagnol Antonio Parras est mort à l’âge de 81 ans, annoncent dans un communiqué les éditions Dargaud.

antonio_parras_photoNé à Barcelone en 1929, Juan Antonio Parras Montlat débute sa carrière en Espagne, dans la presse (El Globo notamment) et aux éditions Haro et Bruguera. Il s’installe en France en 1955, rencontre René Goscinny et Jean-Michel Charlier. Il dessine dans différents périodiques, notamment Le Journal de Spirou (Les Belles Histoires de l’Oncle Paul). On voit aussi sa signature dans Vaillant ou Ici-Paris.

C’est Pilote qui l’impose, avec notamment des histoires de Ian Mac Donald, sur un scénario de Guy Vidal. Il dessine également de nombreuses couvertures de Bob Morane ou de Tanguy et Laverdure. Il retrouvera Guy Vidal pour l’album Tu n’es pas le bon Dieu petit chinois qui paraît en 1981.

antonio_parras_couvSa première grande série, écrite par Victor Mora, s’intitule Les Inoxydables. Elle paraît dans Charlie Mensuel, puis en albums chez Dargaud dans les années 80. Suivront notamment La Dernière Lune (avec Serge Le Tendre et Roldolphe – Le Lombard), Le Lièvre de Mars jusqu’au tome 7 (avec Patrick Cothias – Glénat), et Le Méridien des brumes avec (Erik Juszezak – Dargaud).

Photo © Festival BD de Crespières

Commentaires

  1. Francois Pincemi

    triste nouvelle, mais bon, c’est encore l’exemple d’un excellent dessinateur qui n’a jamais été une vedette, en dépit de sont talent. Le contraire des jeunes auteurs branchés que l’on encense ici et là!

  2. Francois Pincemi

    triste nouvelle, mais bon, c’est encore l’exemple d’un excellent dessinateur qui n’a jamais été une vedette, en dépit de sont talent. Le contraire des jeunes auteurs branchés que l’on encense ici et là!

  3. pascal

    Barcelone en a donné de grands dessinateurs,ho oui!Et il n’est pas impossible qu’à un moment donné la BD espagnole aie été la meilleure du monde.On avait là des orfèvres du noir et blanc et des coloristes hors pairs,le tout avec une maîtrise technique éblouissante.

    Hommage à vous monsieur Parras.

  4. pascal

    Barcelone en a donné de grands dessinateurs,ho oui!Et il n’est pas impossible qu’à un moment donné la BD espagnole aie été la meilleure du monde.On avait là des orfèvres du noir et blanc et des coloristes hors pairs,le tout avec une maîtrise technique éblouissante.

    Hommage à vous monsieur Parras.

  5. Yannick

    Mais bien-sûr que si, Antonio Parras était une vedette, c’est un immense nom de la bande dessinée, vous n’avez jamais entendu parler des Inoxydables? Renseignez-vous avant de sortir des inepties!

  6. Yannick

    Mais bien-sûr que si, Antonio Parras était une vedette, c’est un immense nom de la bande dessinée, vous n’avez jamais entendu parler des Inoxydables? Renseignez-vous avant de sortir des inepties!

  7. Francois Pincemi

    Ne confondez pas tout, Yannick: il y a une différence entre un auteur talentueux et une vedette…

  8. Francois Pincemi

    Ne confondez pas tout, Yannick: il y a une différence entre un auteur talentueux et une vedette…

  9. Yannick

    Vous êtes vraiment trop con vous!

  10. Yannick

    Vous êtes vraiment trop con vous!

  11. Stop Yannick, on reste courtois ici, merci.

  12. Stop Yannick, on reste courtois ici, merci.

  13. Francois Pincemi

    Ce pauvre yannick s’est déjà ridiculisé avec ses propos plein de préjugés sur les meubles de l’atelier-mystère d’un quadragénaire, il en remet maintenant une couche sur le statut de vedette BD. Pour moi, être une vedette, c’est à la fois vendre plus de 100 000 exemplaires d’un ou plusieurs bouquins, être sollicité par les médias, et être primé à de grands salons. Cela ne veut pas dire être talentueux et être apprécié par yannick. Donc mon jeune ami, je vous conseille de modérer vos réactions, et d’éviter la grossièreté qui n’élève jamais le débat. Je ne vous suivrai pas sur ce chemin, n’étant pas charretier…

  14. Francois Pincemi

    Ce pauvre yannick s’est déjà ridiculisé avec ses propos plein de préjugés sur les meubles de l’atelier-mystère d’un quadragénaire, il en remet maintenant une couche sur le statut de vedette BD. Pour moi, être une vedette, c’est à la fois vendre plus de 100 000 exemplaires d’un ou plusieurs bouquins, être sollicité par les médias, et être primé à de grands salons. Cela ne veut pas dire être talentueux et être apprécié par yannick. Donc mon jeune ami, je vous conseille de modérer vos réactions, et d’éviter la grossièreté qui n’élève jamais le débat. Je ne vous suivrai pas sur ce chemin, n’étant pas charretier…

  15. Yannick

    Mais il insiste le vieillard décérébré, Antonio Parras est un immense artiste et si vous ne le découvrez qu’à sa mort c’est particulièrement stupide de votre part, il y a tout un pan de la culture bd qui vous a échappé, rattrapez vite votre retard, vous avez déjà un pied dans la tombe et l’autre qui glisse, le temps est compté.

  16. Yannick

    Mais il insiste le vieillard décérébré, Antonio Parras est un immense artiste et si vous ne le découvrez qu’à sa mort c’est particulièrement stupide de votre part, il y a tout un pan de la culture bd qui vous a échappé, rattrapez vite votre retard, vous avez déjà un pied dans la tombe et l’autre qui glisse, le temps est compté.

  17. Francois Pincemi

    Gardez vos insultes pour vous, je connais l’oeuvre de Parras depuis Pilote-Charlie et Pilote de Guy Vidal (et oui, mon jeune ami, j’ai acheté et lu tous les titres BD mensuels des années 70 et 80). Le problème c’est qu’il n’a jamais été une vraie vedette, il n’a jamais eu de série-phare.. Sinon, il aurait vendu 200 000, 500 000 ou plus. Les éditeurs lui auraient couru après. Ses originaux se vendraient à prix d’or, comme les EO de ses albums.
    Et mieux vaut etre jeune retraité qu’un jeune crétin, si vous me permettez. Même si dans votre cas, vous vous retrouverez probablement un jour crétin retraité.
    Benjamin, je dois faire de sérieux efforts pour rester correct avec ce paltoquet, dont vous avez pu apprécier le manque élémentaire de courtoisie. Comme il est impossible de dialoguer avec lui, merci de prendre les mesures adéquates. Je ne viens pas ici pour me faire insulter…

  18. Francois Pincemi

    Gardez vos insultes pour vous, je connais l’oeuvre de Parras depuis Pilote-Charlie et Pilote de Guy Vidal (et oui, mon jeune ami, j’ai acheté et lu tous les titres BD mensuels des années 70 et 80). Le problème c’est qu’il n’a jamais été une vraie vedette, il n’a jamais eu de série-phare.. Sinon, il aurait vendu 200 000, 500 000 ou plus. Les éditeurs lui auraient couru après. Ses originaux se vendraient à prix d’or, comme les EO de ses albums.
    Et mieux vaut etre jeune retraité qu’un jeune crétin, si vous me permettez. Même si dans votre cas, vous vous retrouverez probablement un jour crétin retraité.
    Benjamin, je dois faire de sérieux efforts pour rester correct avec ce paltoquet, dont vous avez pu apprécier le manque élémentaire de courtoisie. Comme il est impossible de dialoguer avec lui, merci de prendre les mesures adéquates. Je ne viens pas ici pour me faire insulter…

  19. Yannick

    Un vieillard cacochyme vient cracher son ignorance sur la mémoire d’Antonio Parras et il se permet d’appeler à la censure. Vous êtes un inculte, vous ne connaissez pas Les Inoxydables, vous ne connaissez pas Le Lièvre de Mars, ce ne sont pas des séries phares ça? C’est quoi pour vous des séries phares? Les Schtroumpfs? Boule et Bill? Faut en sortir pépé il existe autre chose, la BD a évolué depuis Bécassine, respectez un peu les auteurs (surtout quand ils viennent de mourir grossier personnage) à défaut de respecter les gens qui vous mettent le nez dans votre caca malodorant.

    CHERS AMIS, RELISEZ ANTONIO PARRAS, UN ARTISTE MAJEUR QUOIQU’EN DISENT CERTAINS SINISTRES INDIVIDUS !!!

  20. Yannick

    Un vieillard cacochyme vient cracher son ignorance sur la mémoire d’Antonio Parras et il se permet d’appeler à la censure. Vous êtes un inculte, vous ne connaissez pas Les Inoxydables, vous ne connaissez pas Le Lièvre de Mars, ce ne sont pas des séries phares ça? C’est quoi pour vous des séries phares? Les Schtroumpfs? Boule et Bill? Faut en sortir pépé il existe autre chose, la BD a évolué depuis Bécassine, respectez un peu les auteurs (surtout quand ils viennent de mourir grossier personnage) à défaut de respecter les gens qui vous mettent le nez dans votre caca malodorant.

    CHERS AMIS, RELISEZ ANTONIO PARRAS, UN ARTISTE MAJEUR QUOIQU’EN DISENT CERTAINS SINISTRES INDIVIDUS !!!

  21. Hé bien, bravo, vous avez gagné, je ferme les commentaires sur cet article. J’en suis navré, surtout pour tous les autres lecteurs qui auraient aimé s’exprimer sur ce sujet. Mais sur BoDoï, on ne s’insulte pas. C’est tout.

  22. Hé bien, bravo, vous avez gagné, je ferme les commentaires sur cet article. J’en suis navré, surtout pour tous les autres lecteurs qui auraient aimé s’exprimer sur ce sujet. Mais sur BoDoï, on ne s’insulte pas. C’est tout.