Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

HSE – Human Stock Exchange #1 ***

27 décembre 2012 |

picto-critique-V3-1hse_couvPar Thomas Allart et Xavier Dorison. Dargaud, 13,99 €, le 26 octobre 2012.

Et si l’être humain était coté en Bourse ? C’est l’idée de cette nouvelle série imaginée par Xavier Dorison (Asgard, Les Sentinelles, Long John Silver, W.E.S.T.…), qui met en scène, dans un futur pas si lointain marqué par une crise financière et sociale généralisée, un jeune téléprospecteur en quête de succès et de reconnaissance. Pour gravir les échelons plus rapidement, l’ambitieux va entrer sur un nouveau marché, le Human Stock Exchange, place financière dévolue à la cotation d’individus à potentiel. Le voilà doté d’un capital conséquent. Mais surtout, sa vie et ses choix sont désormais entre les mains d’actionnaires…

hse_image1Faire de l’économie de marché le sujet même d’une série d’anticipation, voilà un challenge excitant. Xavier Dorison le relève haut la main, en brossant dans ce premier tome un univers crédible, car alimenté par de nombreux détails solides. Son idée de marché de valeurs humaines est suffisamment bien étayée pour qu’on frissonne rien que d’y penser, et la personnalité de son héros – un type relativement normal, forcément  tenté par l’argent facile – aide à l’identification. Le scénariste réussit également à bien doser les informations sur le background et les scènes de vie quotidienne, de manière à rendre son histoire accessible et fascinante. Le dessin sobre de Thomas Allart fonctionne dans le même sens. Ensemble, les deux auteurs composent un début de série trépidant, dont il tarde de connaître la suite.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

hse_image2

Commentaires

  1. Loleck

    Bien sympa cette BD, divertissante, avec un sujet original et un scénario effrayant à bien des égards. Je suis curieux de voir comment Dorison va décliner ce pitch bien senti.

Publiez un commentaire