Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Bambiii, la blogueuse qui cartoon !

11 décembre 2009 |

bambiii_intro2Son nom se crie d’une voix aigüe, sa vivacité rappelle celle des héros de Tex Avery et elle produit des sons aussi délirants qu’un toon. Voici Bambiii, du moins tel qu’elle se présente sur son blog, Des Trucs dessinés. À la ville, Bambiii est une jolie jeune femme de 30 ans, au large sourire entouré de boucles, que l’on soupçonne d’être un peu timide. Chaque jour, elle attire sur son blog 3500 personnes venues admirer son coup de crayon animé et son sens de l’autodérision. Invitée officielle du Festiblog, membre de la bande de blogueurs Manu-XYZ, Romain Ronzeau et Mady, Bambiii est aujourd’hui une incontournable de la blogosphère.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de démarrer un blog ?
Je tenais un blog collectif avec des collègues de boulot, sur lequel on postait des dessins et des private joke. Quand ce blog s’est épuisé, j’ai eu envie de continuer de mon côté. J’avais été séduite par la facilité et la rapidité d’une publication sur blog. À l’époque, je ne lisais pas de blogs BD et je n’avais pas réalisé qu’il existait une “blogosphère”. C’est en m’y mettant que je suis tombée sur les blogs de Boulet, Kek, Laurel et que j’ai découvert les nombreux talents sur la toile.

bambiii_supermarche

De quoi aimez-vous parler sur votre blog ?
De tout : il y a des essais de dessin, des délires égocentriques, réels ou imaginaires. Les situations que je décris sur mon blog sont souvent des extrapolations : j’aime imaginer comment telle situation aurait pu tourner de manière comique. Parfois, mon entourage m’appelle en me demandant si tel événement m’est véritablement arrivé.

Vous échappez à la mode du blog de fille…
Parce que je ne suis pas assez “fille à la vanille” moi-même pour parler de mode ou de trucs de filles. Bien sûr, j’ai des accidents de parcours quelques fois… Ainsi mes notes pour le site Mademoizelle sont plus « girly ». Pas sur demande de leur part, mais parce que j’avais envie de dessiner quelque chose de plus frais et léger, j’avoue.

bambiii_dessin_totalComment vous êtes-vous rapprochée des blogueurs Romain Ronzeau, Mady et Manu-XYZ ?
Romain Ronzeau a un jour demandé, à Mady et moi, de le remplacer sur son blog pendant ses vacances. Il ne savait que nous nous connaissions déjà toutes les deux, mais il a compris que nous partagions son humour. Il a aussi sympathisé avec Manu : voilà comment nous nous sommes rencontrés. Nous avons un humour comparable, basé sur l’autodérision. Dans nos notes de blog, nous sommes souvent le bouffon de la farce – pardon le dindon, mais bouffon c’est assez juste aussi. Quand Romain imagine le monde des moutons de poussière, c’est une histoire que j’aurais pu imaginée. Nous ne voulons pas faire de blog commun, car on courrait le risque d’exclure le lecteur de nos blagues. Traîner avec ces excellents dessinateurs me donne envie de travailler plus et d’essayer de nouvelles techniques.

Êtes-vous une grande amatrice de bandes dessinées ?
Mon père l’est et dispose d’une armoire remplie de Franquin et Sempé. J’ai connu la bande dessinée grâce à lui, puis j’ai découvert par moi-même Calvin & Hobbes, Bouzard, Aude Picault, Blutch… Au début, je voulais dessiner des BD, puis j’ai bifurqué vers l’illustration avant de découvrir, au hasard d’un travail, le monde du dessin animé. Grâce au dessin animé, je peux réaliser mon rêve de petite fille ! Je rêvais d’être actrice, mais c’était impossible en raison de ma timidité maladive. Grâce aux personnages de dessin animé, j’ai découvert un moyen de monter sur scène, déguisée en tout ce que je veux ! En travaillant dans ce milieu, j’ai eu l’impression de me retrouver dans le film Qui veut la peau de Roger Rabbit? et d’entrer, comme par magie, dans le monde des Toons.

Vous vous êtes formée sur le tas ?
Oui, je suis autodidacte. J’ai rencontré des personnes très douées qui pointaient mon travail lorsqu’il était bon. J’ai vite progressé grâce à eux. Par exemple, ils m’ont permis de comprendre qu’un bon dessin ne dépend pas du nombre d’heures que l’on a passé dessus. Si « ça sent la sueur et la peine », comme disait Sartre, c’est que le dessin n’est pas bon. Quelques minutes suffisent si l’on a le bon trait. Par contre, il faut travailler des heures pour avoir un bon trait.

Souvent les blogs permettent aux dessinateurs d’échapper à la solitude de leur table à dessin. Pourquoi avez-vous eu besoin d’un blog alors que vous travaillez en équipe dans l’industrie du dessin animé ?
Je ne suis pas si entourée que ça. Travailler dans le dessin animé, c’est être intermittent du spectacle, avoir un travail au sein d’une équipe pendant quelques temps, puis revenir chez soi. Il y a des passages très solitaires. Le blog, c’est un peu comme un MSN ouvert.

Sur quels projets avez-vous travaillez ?
Des illustrations, du jeu vidéo, de la pub. J’ai travaillé sur le film Persepolis, le jeu Les Lapins crétins, la série CO2 ou encore celle des « Avez-vous déjà vu ? », avec Alain Chabat. J’étais ravie de travailler sur cette dernière car je suis une fan des Nuls.

Vous avez démarré le blog en 2006. Que vous a-t-il apporté ?
De belles rencontres et un travail constant. Pour les rencontres, il s’agit autant de Manu-XYZ, de Romain Ronzeau et de Mady que des lecteurs du blog. La première fois qu’un lecteur m’a reconnue, j’étais très gênée et flattée. J’attendais un ami quand quelqu’un m’a accostée en demandant « Bambiii ? » : je pensais q’il s’agissait d’un collègue de boulot dont je n’arrivais pas à me souvenir. Mais c’était un lecteur qui m’avait reconnue d’après mon portrait.  Au Festiblog, j’ai aussi rencontré des gens plus que gentils. J’ai été épatée de les voir faire la queue pendant des heures, certains me remerciant pour le plaisir que mon blog leur apporte.

bambiii_vocabulaire

Souhaitez-vous adapter votre blog en livre ?
Je ne vois pas d’intérêt de publier directement mon blog en livre. J’aurais peur du syndrome Frankenstein dont Boulet parle dans la préface de Notes : un blog n’a souvent pas de fil directeur, c’est un ensemble hétéroclite, qui ressemble à quelque chose de monstrueux compilé dans un livre. Je préfère travailler sur un projet de BD indépendant. Ce sera dans le style du blog, mais je n’en serai pas l’héroïne – même si ce n’est pas désagréable comme statut. Mais je veux vraiment travailler ce projet avant de le proposer à un éditeur. Donc, en ce moment, je me plonge dans des bouquins sur les scénarios ou la dramaturgie.

Pour conclure cette interview, une petite onomatopée semble de rigueur ?
Ha, ça va me suivre ça ! Merci Romain, Boulet et Manu-XYZ. Ce sont eux qui ont imaginé, quand je leur ai laissé mon blog, qu’ils trouvaient chez moi  le « Poutch Generator », une machine à créer des onomatopées. Maintenant, c’est devenu une habitude, ils me dessinent toujours en train de faire plein de bruits bizarres. C’est vrai que j’aime bien retranscrire les sons tels que je les entends et pas tel qu’on a l’habitude de les écrire. Alors je finirai par l’onomatopée qui a servi de nom à ma machine : Poutch !

Propos recueillis par Allison Reber

Le blog de Bambiii : Des Trucs dessinés.

Images © Bambiii

Commentaires

Publiez un commentaire