Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Bienvenue chez les Corses – Et bonne chance ! °

20 août 2012 |

picto-critique_V3-0corses_couvPar Donald Soffritti et Eric Fraticelli (alias Pido). 12Bis, 10,90€, le 5 juillet 2012.

Une bande dessinée satirique sur les Corses, imaginée par un Corse et dessinée par un Italien. A priori, on n’était pas contre. Même si  forcément, avec son Enquête corse fine et tordante, le rusé Pétillon avait mis la barre haut.

corses_1Au scénario, Eric Fraticelli, comique connu des insulaires sous le pseudonyme de Pido, qui a longtemps écumé les scènes locales avec son compère Tzek. Et aux crayons, Donald Soffritti de l’écurie Disney, influencé par les comics américains. Entre récit au long cours (on retrouve des personnages récurrents sur une temporalité réduite) et gags d’une ou quelques pages, Bienvenue chez les Corses s’inspire du spectacle éponyme du comédien — vu dans la série télé Mafiosa. Las, l’album déçoit cruellement. Passons rapidement sur le dessin sans aspérités ni intérêt, d’une trivialité totale. L’intrigue n’est pas beaucoup plus élaborée. Les poncifs s’enchaînent, sans imagination dans la mise en scène : sur l’île, « les armes, c’est culturel et les plasticages, c’est de l’humour ». Un gendarme du continent y fait son baptême du feu, tombe amoureux d’une villageoise, expérimente le terrorisme du cru. Tandis qu’un vétérinaire compte et recompte des vaches, ou que des habitants ne quittent pas le bar du coin. L’ensemble manque d’esprit, de sel, et surtout de cocasserie — des carences gênantes pour un ouvrage visant ouvertement à stimuler les zygomatiques…

corses_2

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Publiez un commentaire