Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | March 27, 2017















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Bilal à la une !

26 décembre 2013 |

Sans publier de réelle nouveauté, Enki Bilal boucle une année 2013 bien remplie.

parrtie_de_chasseTout d’abord, il y a cette majestueuse réédition de Partie de chasse (tirée à 3000 exemplaires), album décisif dans la bande dessinée moderne, qui vient de célébrer ses 30 ans. Évoquant la dislocation du Bloc de l’Est avec quelques années d’avance, le scénario de Pierre Christin met en scène des tenants du régime soviétique réunis dans une propriété de chasse aux confins de la Pologne, pour éliminer l’un d’entre eux. Mais qui et dans quel but? Conte funèbre et prémonitoire, cette nouvelle collaboration de Christin avec Enki Bilal (après Les Légendes d’aujourd’hui et Les Phalanges de l’Ordre noir) offre à ce dernier un nouveau champ d’exploration graphique, plus pictural, davantage en phase avec ses propres envies. Notamment dans l’usage de la couleur comme élément narratif – y explosent des jaunes crépusculaires et des rouges sang sur des murs bleutés et des champs de neige sale.

À tout point de vue, Partie de chasse est un tournant dans la carrière de Bilal. Le relire aujourd’hui dans un très grand format, doté d’un superbe papier épais, est un réel plaisir. Et ce qui ne gâche rien, c’est l’histoire courte inédite, La Huitième Soeur, qui prolonge et conclut l’ouvrage. Un texte court et illustrés de puissantes peintures, qui évoque la Russie d’aujourd’hui et son leader autoritaire, un pays pas forcément plus riant qu’il y a 30 ans…

Partie de chasse – édition 30e anniversaire.
Par Enki Bilal et Pierre Christin.
Casterman, 39 €.
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

bilal_arts_magazineAutre sortie récente et intéressante, un hors-série de Arts Magazine entièrement consacré à Enki Bilal. 146 pages faisant un tour de l’oeuvre et de l’homme aussi exhaustif que possible: décryptage de sa méthode de travail, articles sur son intérêt pour l’actu ou sa passion du foot, galerie de ses toiles et dessins vendus pour des sommes astronomiques chez Artcurial (avec commentaire de l’expert BD de la maison), analyse de son irruption dans le marché de l’art ou son importance dans le genre SF, reproduction d’entretiens avec Benoît Peeters (sur Partie de chasse justement) ou Christophe Ono-dit-Biot (extrait de Ciels d’orage), BD inédite de Ruppert & Mulot en hommage au chess boxing… Et même extrait de son prochain album, La Couleur de l’air. Une publication classe et complète, pour un prix accessible (8,90 €).

Enfin, notons que l’originale et convaincante exposition « Mecanhumanimal », dans laquelle Enki Bilal confronte, avec intelligence et humour, son travail aux collections du Musée des Arts et Métiers, est toujours visible, à Paris, jusqu’au 2 mars. On peut aussi jeter un oeil à notre visite en images ici.

bilal_mecanhumanimal

Publiez un commentaire