Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

22 Comments

BoDoï n°120 en vente le 27 juin

20 juin 2008 |

couv_bodoi_120_blog.jpgÀ LA UNE : Mutafukaz, la saga explosive de Run + un extrait de Mutafukaz#0 en avant-première

Dans l’atelier de Jean-Louis Mourier

Interview : Jean-Pierre Gibrat

Carnet de voyages : Dave McKean

Portrait : Fabien Vehlmann

Et des histoires complètes d’Emmanuel Lepage, Leo & Rodolphe, Boulet…

 

 

À LA UNE La révolution Mutafukaz

Qui l’aurait prédit ? Ankama, un éditeur né en 2001 et d’abord spécialisé dans le jeu vidéo, est en train de bousculer le monde de la bande dessinée. Avec pour étendard la série Mutafukaz de Run, qui réunit derrière elle une armée de jeunes talents. Interview exclusive de Run, reportage dans l’antre d’Ankama à Roubaix, extrait en avant-première du prochain Mutafukaz. (14 pages)

VISITE GUIDÉE Dans l’atelier de Jean-Louis Mourier

Il va y avoir du sport ! Et pas seulement à cause des Jeux Olympiques de Pékin. Car les Trolls de Troy organisent eux aussi un événement à potentiel transpirant : les Trollympiades, titre de leur dernier album. Entretien avec un de leurs entraîneurs, Jean-Louis Mourier. (4 pages)
Photos : Damien Journée

INTERVIEW GRAND FORMAT Jean-Pierre Gibrat

Pour la première fois, l’auteur du Sursis et du Vol du corbeau trousse un scénario qu’il ne dessine pas. Pour Les Gens honnêtes, Jean-Pierre Gibrat a confié cette tâche au talentueux Christian Durieux. Il explique la création de cet album sur un quinquagénaire subitement au chômage et noyé dans les vapeurs éthyliques. (3 pages)

CARNET DE VOYAGES Dave McKean

Entre un film, un livre avec Neil Gaiman et une exposition à Los Angeles, Dave McKean a pris le temps de faire un rapide détour par Paris. Un court séjour enchanteur pour l’auteur de Cages, qui exposera ses Postcards from Paris et autres dessins tout l’été à la galerie BDArtist(e). (2 pages)

FOCUS Thierry Smolderen et Ted Rall : regards croisés sur la géopolitique

Deux livres sortiront fin août qui se pencheront sur une région souvent ignorée : l’Asie centrale. Ghost Money est une fiction d’anticipation de Dominique Bertail et Thierry Smolderen, et La Route de la soie en lambeaux, un recueil de reportages dessinés de l’Américain Ted Rall. Différent sur la forme, ils analysent tous deux les effets de la politique américaine dans le monde. (2 pages)

COMICS Wanted

Violence à tous les étages, avalanche d’insanités et monstres en folie. Tel est le programme de Wanted, brillante charge contre la société moderne et l’angélisme des super-héros, signée Mark Millar et J.G. Jones. Qui traîne dans son sillage un parfum de réjouissante amoralité. (1 page)

INTERVIEW PETIT FORMAT Tignous et Dominique Paganelli

Cinq semaines durant, Tignous et Dominique Paganelli ont assisté au procès d’Yvan Colonna, condamné le 13 décembre 2007 pour le meurtre du préfet Érignac. Leur livre témoigne, le plus honnêtement possible, du déroulement de cette procédure. (1 page)

INTERVIEW MOYEN FORMAT Vincent Perriot

Taïga rouge est un album à couper le souffle. Sans laisser la possibilité de le reprendre quand on sait qu’il est réalisé par des novices en bande dessinée. Avant une pause méritée chez un ami en Guinée, son dessinateur, Vincent Perriot, nous donne sa première interview, pour expliquer son coup de crayon bluffant. (2 pages)

PORTRAIT Fabien Vehlmann

Il est présent sur tous les fronts, passant avec une égale maîtrise d’une histoire chevaleresque à une inquiétante saga enfantine. Fabien Vehlmann, auteur de Seuls et du Marquis d’Anaon, est un scénariste éclectique et adroit, que les doutes font avancer. (3 pages)

INTERVIEW PETIT FORMAT Marion Mousse

Méfions-nous des apparences : non, Frankenstein n’est pas un monstre et Marion Mousse n’est pas une femme. Ce trentenaire poursuit l’adaptation en bandes dessinées du roman de Mary Shelley. (1 page)

COMICS WORLD TOUR La Réunion

Sur une île qui a toujours peiné à s’affirmer culturellement, la bande dessinée s’impose à La Réunion comme un moyen d’expression valorisant, porteur d’une reconnaissance identitaire et historique. (2 pages)

INTERNET Le blog de Cha

Depuis 2002, Cha fait des siennes sur le net avec un blog décalé et énervé, qui mélange illustrations et vidéos punk. (1 page) http://blog.chabd.com

LE COUP DE CŒUR de Christian Binet

Le créateur des Bidochon craque pour Petite nature de Jean-Christophe Chauzy. (1 page)

SÉLECTION ASIE 21st Century Boys

20th Century Boys, l’un des chefs d’œuvre de Naoki Urasawa, voit sa conclusion dans les deux tomes de 21st Century Boys. Titillé par les 22 premiers volumes de cette saga à suspense, le lecteur saura-t-il enfin qui est l’effrayant Ami ? (1 page)

À LIRE DANS BODOÏ

STRIPS Nemi, par Lise Myhre

Nemi la gothique revient dans des strips inédits en France. MÉTAAALLLL !

HISTOIRE COURTE Mutafukaz #0 et 1, par Run

Découvrez en avant-première quelques planches du tome 0 de Mutafukaz, ainsi que des planches du tome 1. Ne manquez pas cette histoire, extraite d’une des BD les plus excitantes du moment.

PRÉAMBU(L)LE HISTOIRES COURTES Notes #1, par Boulet

Gilles Roussel, alias Boulet, met actuellement la dernière main à la version papier de son blog, qui paraîtra en septembre. BoDoï vous en donne un avant-goût, à l’humour implacable.

STRIPS Francis rate sa vie, par Claire Bouilhac et Jake Raynal

Francis est un blaireau farceur, qui se plaît à pointer de sa patte velue les travers de notre monde.

PRÉAMBU(L)LE HISTOIRES COURTES Dessine-moi le bonheur

Trois histoires exclusives sur le bonheur, par Emmanuel Lepage ; Juan Saenz Valiente et Pablo de Santis ; et Leo et Rodolphe. Un projet un peu fou, dont BoDoï vous raconte la genèse.

Commentaires

  1. Graziella

    Bonjour « la rédaction de BoDoi ».

    Apparamment vous avez changé d’équipe de rédaction et … elle a l’air de se chercher… de tout faire pour se démarquer de l’ancienne équipe:
    Adieu Loulou Pétra et Alizée; et hop! on change les symboles pour les critiques d’album (quel intérêt, c’est toujours le même principe); et
    au revoir histoires à suivre.
    Si les deux premiers éléments restent assez anodins (quoique les filles me manque quand même) le dernier reste pour moi ce qui fait l’âme de cette revue.

    Même si ça peut être frustrant d’avoir à attendre la suite d’une histoire sur 3 numéros, c’est ce qui fait aussi qu’on attend le prochain numéro avec impatience!
    La BD ce n’est pas que des comic strip et de histoires courtes!!! C’est comme si on résumait le cinéma aux courts métrages et aux spots de pub!!!

    J’ai toujours adoré ces pages à suivre parce qu’elle permettent de découvrir l’univers d’un auteur/ dessinateur avec plus de profondeur qu’avec des histoires courtes.

    Alors s’il vous plaît, n’enlevez pas les histoires à suivre.

    Peut-être que je fais partie des derniers lecteurs de BoDoi qui les appréciaient… Si c’est le cas c’est dommage, parce c’est justement ce qui, pour moi, vous distinguait des autres magazines de BD…
    Amicalement et fidèlement votre
    Graziella.

  2. Graziella

    Bonjour « la rédaction de BoDoi ».

    Apparamment vous avez changé d’équipe de rédaction et … elle a l’air de se chercher… de tout faire pour se démarquer de l’ancienne équipe:
    Adieu Loulou Pétra et Alizée; et hop! on change les symboles pour les critiques d’album (quel intérêt, c’est toujours le même principe); et
    au revoir histoires à suivre.
    Si les deux premiers éléments restent assez anodins (quoique les filles me manque quand même) le dernier reste pour moi ce qui fait l’âme de cette revue.

    Même si ça peut être frustrant d’avoir à attendre la suite d’une histoire sur 3 numéros, c’est ce qui fait aussi qu’on attend le prochain numéro avec impatience!
    La BD ce n’est pas que des comic strip et de histoires courtes!!! C’est comme si on résumait le cinéma aux courts métrages et aux spots de pub!!!

    J’ai toujours adoré ces pages à suivre parce qu’elle permettent de découvrir l’univers d’un auteur/ dessinateur avec plus de profondeur qu’avec des histoires courtes.

    Alors s’il vous plaît, n’enlevez pas les histoires à suivre.

    Peut-être que je fais partie des derniers lecteurs de BoDoi qui les appréciaient… Si c’est le cas c’est dommage, parce c’est justement ce qui, pour moi, vous distinguait des autres magazines de BD…
    Amicalement et fidèlement votre
    Graziella.

  3. Serge

    Bonjour,

    Je suis aussi assez d’accord, je comprend la demarche pour attirer les acheteurs occasionnels mais je suis déçu de ne pas decouvrir des nouvelles BD à suivre. La demarche du premier numero de la nouvelle formule me paraissait plus intéressante: 2 histoires a suivre (pourquoi pas en 2 parties, cela interesserait aussi les lecteurs occasionnels) et une (ou plusieurs) histoire courte(s).

    Cordialement.

  4. Serge

    Bonjour,

    Je suis aussi assez d’accord, je comprend la demarche pour attirer les acheteurs occasionnels mais je suis déçu de ne pas decouvrir des nouvelles BD à suivre. La demarche du premier numero de la nouvelle formule me paraissait plus intéressante: 2 histoires a suivre (pourquoi pas en 2 parties, cela interesserait aussi les lecteurs occasionnels) et une (ou plusieurs) histoire courte(s).

    Cordialement.

  5. Paul

    Bonjour la rédaction de mon cher bodoi,
    Je vous lis depuis 5 ou 6 ans, et c’est la première fois que j’ai envie d’intervenir sur votre site. Pendant toutes ces années j’ai toujours survolé les histoires à suivre. ça m’a toujours agacé parceque les histoires que j’ai aimées, je les ai toutes achetées en album, alors ça ne m’interessait pas de les lire avant dans bodoi. Les autres, je ne les ai pas lues. Les nouvelles histoires me plaisent beaucoup. Alors continuez à me faire découvrir des super histoires que je n’aurais pas envie d’acheter, c’est pour ça que je vous lis.
    Cordialement
    Paul

  6. Paul

    Bonjour la rédaction de mon cher bodoi,
    Je vous lis depuis 5 ou 6 ans, et c’est la première fois que j’ai envie d’intervenir sur votre site. Pendant toutes ces années j’ai toujours survolé les histoires à suivre. ça m’a toujours agacé parceque les histoires que j’ai aimées, je les ai toutes achetées en album, alors ça ne m’interessait pas de les lire avant dans bodoi. Les autres, je ne les ai pas lues. Les nouvelles histoires me plaisent beaucoup. Alors continuez à me faire découvrir des super histoires que je n’aurais pas envie d’acheter, c’est pour ça que je vous lis.
    Cordialement
    Paul

  7. marc

    bonjour,
    juste pour dire que je lisais/achetait bodoi depuis le numero 1… et que là, avec l’arret des histoires à suivre, c’est également clairement l’arret pour moi: je n’acheterais plus cette revue.
    si c’est pour avoir des critiques de bd et des histoires courtes, il y a d’autres magazine nettement plus interessants et mieux faits…

    désolé de cette orientation plus que stupide.

  8. marc

    bonjour,
    juste pour dire que je lisais/achetait bodoi depuis le numero 1… et que là, avec l’arret des histoires à suivre, c’est également clairement l’arret pour moi: je n’acheterais plus cette revue.
    si c’est pour avoir des critiques de bd et des histoires courtes, il y a d’autres magazine nettement plus interessants et mieux faits…

    désolé de cette orientation plus que stupide.

  9. Rémi

    Eh bien pour ma part je tiens à dire que je trouve la nouvelle formule de Bodoi très fraiche, en accord avec son temps et les tendances actuelles ! Enfin une place pour la nouvelle bande dessinée, celle qui se nourrit des blogs, des jeux-vidéos, des animés !! Bref j’adore, et je vais enfin M’ABONNER ! Continuez !

  10. Rémi

    Eh bien pour ma part je tiens à dire que je trouve la nouvelle formule de Bodoi très fraiche, en accord avec son temps et les tendances actuelles ! Enfin une place pour la nouvelle bande dessinée, celle qui se nourrit des blogs, des jeux-vidéos, des animés !! Bref j’adore, et je vais enfin M’ABONNER ! Continuez !

  11. Moi aussi comme Rémi, j’adore la nouvelle formule ! Nouvelle maquette plus moderne et plus claire ! Des articles, chroniques, news BD et dossiers pour tous les goûts ! Enfin Bodoî ose des titres et des BD modernes comme Mutafukaz de Run ! Je trouve que vous allez dans le bon sens. Un mensuel de BD qui garde le sérieux de son capital classique, tout en s’ouvrant à la BD dans toute sa richesse et sa diversité ! Moi aussi j’interviens pas d’habitude, mais je soutiens, le nouveau slogan de Bodoi « Explorateur de BD » ! J’ai envie de poursuivre l’aventure avec Bodoi et le magazine me fait de plus en plus envie dans les kiosque, cette couverture très caliente « très été » avec un titre SF hors norme comme Mutafukaz me fait craquer le porte monnaie !

  12. Moi aussi comme Rémi, j’adore la nouvelle formule ! Nouvelle maquette plus moderne et plus claire ! Des articles, chroniques, news BD et dossiers pour tous les goûts ! Enfin Bodoî ose des titres et des BD modernes comme Mutafukaz de Run ! Je trouve que vous allez dans le bon sens. Un mensuel de BD qui garde le sérieux de son capital classique, tout en s’ouvrant à la BD dans toute sa richesse et sa diversité ! Moi aussi j’interviens pas d’habitude, mais je soutiens, le nouveau slogan de Bodoi « Explorateur de BD » ! J’ai envie de poursuivre l’aventure avec Bodoi et le magazine me fait de plus en plus envie dans les kiosque, cette couverture très caliente « très été » avec un titre SF hors norme comme Mutafukaz me fait craquer le porte monnaie !

  13. Quelle déception!
    Vous avez décidé de supprimer les histoires à suivre.
    Je n’ai jamais trop apprécié les histoires courtes en BD. Il y a rarement la place pour raconter quelque chose de vraiment intéressant.
    La tendance actuelle est de sortir du carcan des albums traditionnels en augmentant le nombre de pages pour offrir l’espace nécessaire à l’expression des auteurs. Vous faites l’inverse.
    Le principe du feuilleton est ce qui me pousse à attendre avec impatience le numéro suivant.
    Sans cela, porquoi ne pas acheter plutôt Casemate, DBD, ou simplement lire Actua BD, par exemple, sur internet?
    Je comprends votre désir de changer pour capter de nouveaux lecteurs, mais vous risquez de perdre les anciens en chemin, ceux qui ont acheté le journal depuis le début.

  14. Quelle déception!
    Vous avez décidé de supprimer les histoires à suivre.
    Je n’ai jamais trop apprécié les histoires courtes en BD. Il y a rarement la place pour raconter quelque chose de vraiment intéressant.
    La tendance actuelle est de sortir du carcan des albums traditionnels en augmentant le nombre de pages pour offrir l’espace nécessaire à l’expression des auteurs. Vous faites l’inverse.
    Le principe du feuilleton est ce qui me pousse à attendre avec impatience le numéro suivant.
    Sans cela, porquoi ne pas acheter plutôt Casemate, DBD, ou simplement lire Actua BD, par exemple, sur internet?
    Je comprends votre désir de changer pour capter de nouveaux lecteurs, mais vous risquez de perdre les anciens en chemin, ceux qui ont acheté le journal depuis le début.

  15. JC Lebourdais

    Si la formule se modifie j’imagine que c’est parce que ‘ceux qui ont acheté le journal depuis le début’ n’etaient pas assez nombreux, tout betement.
    Franchement la nouvelle mouture n’est ni pire ni meilleure que la precedente et je doute qu’il y ait eu de grandes variations sur les ventes. Miser sur le lecteur occasionnel pour survivre revient a admettre qu’on n’est pas capable de fideliser un lectorat suffisant.
    La seule chose que je regrette aujourd’hui est la disparition des reliures editeur qui me permettaient de lire BoDoi a un prix plus proche de la valeur reelle du journal (selon moi bien sur).

  16. JC Lebourdais

    Si la formule se modifie j’imagine que c’est parce que ‘ceux qui ont acheté le journal depuis le début’ n’etaient pas assez nombreux, tout betement.
    Franchement la nouvelle mouture n’est ni pire ni meilleure que la precedente et je doute qu’il y ait eu de grandes variations sur les ventes. Miser sur le lecteur occasionnel pour survivre revient a admettre qu’on n’est pas capable de fideliser un lectorat suffisant.
    La seule chose que je regrette aujourd’hui est la disparition des reliures editeur qui me permettaient de lire BoDoi a un prix plus proche de la valeur reelle du journal (selon moi bien sur).

  17. Edomaur

    C’est ma première intervention, et je lis BoDoi depuis le #1…

    Je lis Bodoi pour me tenir informé et pour goûter à des albums que je délaisserais autrement. Mais, en bd, je n’aime pas les histoires courtes, qui ne sont jamais représentatives du talent d’un auteur plus habitué aux formats plus étendus. On verra comment ça évolue, mais je ne suis pas optimiste : d’autres revue de bd ont eu cette idée par le passé, et ça n’a pas été concluant.

  18. Edomaur

    C’est ma première intervention, et je lis BoDoi depuis le #1…

    Je lis Bodoi pour me tenir informé et pour goûter à des albums que je délaisserais autrement. Mais, en bd, je n’aime pas les histoires courtes, qui ne sont jamais représentatives du talent d’un auteur plus habitué aux formats plus étendus. On verra comment ça évolue, mais je ne suis pas optimiste : d’autres revue de bd ont eu cette idée par le passé, et ça n’a pas été concluant.

  19. Morgan

    Bonjour,

    Moi aussi, je suis lecteur depuis le debut de Bodoi.
    Je fais partie des gens tres decus de la disparition des histoires a suivre, et meme avant cela de la baisse de leur qualite (en moyenne, hein).
    Je rejoins l’avis sur les histoires courtes : bien souvent, elles sont issues de collectifs, et sont donc des travaux de commande. Et puis, Personnellement, comme je garde mes BoDoi, je ne rachetais jamais les albums ensuite.
    Du coup, si le magazine continue de decliner, je me tournerai vers Casemate ou DBD. Quitte a ne plus avoir de prepub, autant lire des magazines mieux faits…

  20. Morgan

    Bonjour,

    Moi aussi, je suis lecteur depuis le debut de Bodoi.
    Je fais partie des gens tres decus de la disparition des histoires a suivre, et meme avant cela de la baisse de leur qualite (en moyenne, hein).
    Je rejoins l’avis sur les histoires courtes : bien souvent, elles sont issues de collectifs, et sont donc des travaux de commande. Et puis, Personnellement, comme je garde mes BoDoi, je ne rachetais jamais les albums ensuite.
    Du coup, si le magazine continue de decliner, je me tournerai vers Casemate ou DBD. Quitte a ne plus avoir de prepub, autant lire des magazines mieux faits…

  21. Hello Bodoï !!
    Et bien moi, très heureuse d’avoir acheté le magasin ce mois-ci, surtout en voyant cette SUBLIME couverte !!! MUTAFUKAZ, la c’est la classe mondial !! j’avouerai que c’est mon premier Bodoï et j’en suis fière, surtout avec en première page Angelino qui pose comme ça, que du bonheur !!
    J’aime assez les pages consacrés à Mutafukaz, lâchez pas le morceau, cette BD, avec le succès de dingue qu’elle à et qui va évoluer en possitif, j’peux vous dire qu’il va falloir la suivre de près, alors accrochez vous !!!!
    et VIVA LOS MUTAFUUUUUUUUKAZ !!!!

  22. Hello Bodoï !!
    Et bien moi, très heureuse d’avoir acheté le magasin ce mois-ci, surtout en voyant cette SUBLIME couverte !!! MUTAFUKAZ, la c’est la classe mondial !! j’avouerai que c’est mon premier Bodoï et j’en suis fière, surtout avec en première page Angelino qui pose comme ça, que du bonheur !!
    J’aime assez les pages consacrés à Mutafukaz, lâchez pas le morceau, cette BD, avec le succès de dingue qu’elle à et qui va évoluer en possitif, j’peux vous dire qu’il va falloir la suivre de près, alors accrochez vous !!!!
    et VIVA LOS MUTAFUUUUUUUUKAZ !!!!

Publiez un commentaire