Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 28, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Cowboy Henk : l’Art actuel

5 janvier 2016 |
SERIE
Cowboy Henk, l'Art actuel
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
26 €
DATE DE SORTIE
29/10/2015
EAN
2930204907
Achat :

Ami des bourreaux, coiffeur new-age, maréchal-ferrant ou artiste de trottoir, l’armoire à glace Cowboy Henk, houppette fière et muscles saillants, ne ménage pas sa peine pour rendre le monde meilleur. Quitte à brûler un logement ou finir sur une île déserte. Don du corps et don du cœur, même combat ! Cet aventurier de l’insolite en connaît un rayon question femmes, logique et charité. Même le réel n’y peut rien…CBH2-13

Couronné Fauve du Patrimoine à Angoulême en 2014 et célébré meilleur prof d’Histoire de la Belgique, notre érudit bodybuildé fait son come-back dans L’Art actuel, plutôt affûté mais parfois installé dans un comique de répétition… Épouser le réel pour mieux le tordre, voilà l’ambition de Cowboy et de son père dadaïste Herr Seele. L’humour décliné au rythme d’une centaine de gags-planches, provocateur ou pince-sans-rire, grotesque ou potache, gentillet ou nonsensique, fait de ce cousin éloigné de Tintin un être certes fier et vaniteux, mais toujours prêt à débusquer la part d’insolite cachée dans notre routine. Son éthique de l’action à tout-va n’a d’égal que sa répartie d’écervelé. Résultat, le voilà sans cesse fourré dans les situations les plus improbables : nez transformé en profil grec après une opération de chirurgie esthétique, plombier assoiffé dans une oasis, inventeur d’une tapette à éléphants, frère siamois d’un doigt claustrophobe…

Graphiquement, Herr Seele avance le plus naïvement du monde : couleurs pop, pure ligne hergéenne, visuel d’apparence enfantine… La porte d’entrée est étincelante quand l’intérieur balaye nos repères. Difficile ensuite de parler d’un humour avant tout visuel. Un résultat donc gentiment idiot, délicieusement crétin malgré l’effet de surprise en moins après deux tomes et une forme de répétition. Mais l’originalité de cette esthétique avant-gardiste confirme l’impression : celle de vivre en seulement quelques cases les existences détournées d’un poseur tellement stupide qu’il pourrait être en fait le visionnaire qui s’ignore. Un seul conseil donc : entrez dans cette vie à l’envers où l’intelligence côtoie l’absurde au rythme d’une mécanique gaiement déréglée, pour un réjouissant cocktail surréaliste entre Magritte et Pierre La Police.

 

CBH2-08

Publiez un commentaire