Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

D’amour, de tasses et de BD

10 mai 2017 |

Quatre tasses, douze dessins, plein d’histoires d’amour. C’est le projet rigolo et très mignon du Générateur d’histoires d’amour aléatoires, qui vient de lancer un financement participatif.

tasses2

Au départ créé sur gobelets jetables, le Générateur d’histoires d’amour aléatoires devrait s’épanouir sur de bonnes tasses blanches bien solides.

À l’origine de ce projet, il y a Sophie Gindensperger, journaliste et illustratrice freelance, également rédactrice sur BoDoï. Son idée : prendre un set de quatre tasses (genre mugs sans anse), y apposer trois dessins sur chacune, chacun évoquant un homme, une femme, une rencontre, ou un événement de vie commune. Aligner les tasses comme vous voulez, et vous obtenez une histoire en quatre cases. Tournez-les, changez l’ordre, l’histoire évolue, finit bien ou mal, se révèle drôle ou tendre. Un principe reprenant ceux de l’OuBaPo (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle), qui s’était servi de supports tels des dés, des dominos ou un Scrabble pour produire des historiettes aléatoires (objets présentés en ce moment dans l’expo lyonnaise BD : l’art invisible). Mais la déclinaison sur des supports du quotidien est originale.

Pour produire ses séries de quatre belles tasses, Sophie Gindensperger fait appel au public intéressé, via un financement participatif sur Ulule, objectif 6000 €. À partir de 50 €, on a les quatre tasses (attention, pas disponibles avant l’automne, mais donc vous pouvez prendre de l’avance sur la Saint-Valentin de l’an prochain). Mais pour 15 €, on peut déjà avoir les dessins sur stickers, à coller sur sa propre vaisselle (c’est moins bien, mais c’est déjà sympa).

Dépêchez-vous, la campagne ne dure que jusque début juin ! Pour plus d’infos et/ou pour souscrire, c’est par là.

tasses1

Publiez un commentaire