Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

5 Comments

Dei #1 ***

7 décembre 2010 |

dei_couvbienPar Emanuele Tenderini et Alex Cripa. Ankama, 14,90 €, le 10 novembre 2010.

Être un dieu, ça peut paraître facile. La jeunesse éternelle, les meilleurs vins, les jolies filles à volonté, les bagarres qu’on gagne toujours… La belle vie quoi. Sauf que, c’est bien connu, à grands pouvoirs, grande responsabilité. C’est ainsi que dans cette Olympe moderne et technologique, Bacchus, Mars et Vénus sont obligés de faire la chasse aux mauvais esprits et dieux taquins, qui sont en recrudescence en ce moment. Avec un danger en ligne de mire: que les fidèles se tournent définitivement vers ces nouvelles croyances et que les divinités anciennes disparaissent faute d’adorateurs. Vite, un plan de com’ contre la crise de foi !

dei_imageBlagues potaches, explosions et chutes à répétitions, scénario qui tient la route dans un délire communicatif. Voici une série tous publics qui démarre sur les chapeaux de roue, malgré un thème de départ un brin léger et des séquences d’action parfois peu lisibles. Mais, après quelques pages et vannes qui font mouche, on se laisse gagner par l’énergie qui déborde de toutes parts et par le style cartoon débridé des dessins. On s’attache aux personnages, et on s’amuse, tout simplement. Si les auteurs développent suffisamment leur univers et parviennent à gagner en efficacité narrative et graphique, Dei a tout pour devenir une excellente série de divertissement.

bouton_nbd Achetez Dei T1 sur Fnac.com
Achetez Dei T1 sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Josquin

    Mouais bof, le dessin informatique et artificiel de cet album m’a fait bougrement penser au Hercule de Walt Disney, le scénario sans intérêt choisi la grossièreté pour faire moderne mais c’est juste lourd et pataud.

  2. Josquin

    Mouais bof, le dessin informatique et artificiel de cet album m’a fait bougrement penser au Hercule de Walt Disney, le scénario sans intérêt choisi la grossièreté pour faire moderne mais c’est juste lourd et pataud.

  3. Josquin

    Mouais bof, le dessin informatique et artificiel de cet album m’a fait bougrement penser au Hercule de Walt Disney, le scénario sans intérêt choisi la grossièreté pour faire moderne mais c’est juste lourd et pataud.

  4. @ Josquin : ah mais non, « Deï » puise beaucoup plus son inspiration graphique dans le jeu vidéo ou le street art que chez Disney !
    Après, j’suis d’accord que c’est encore un peu le bordel dans les case et que l’humour n’est pas toujours très fin, mais j’ai trouvé ça quand mm bien original et j’aime leur façon de détourner la mythologie grecque… j’attends impatiemment la suite !

    (mon avis plus détaillé, ici : http://www.anglesdevue.com/rubriqueabrac/?s=dei )

  5. @ Josquin : ah mais non, « Deï » puise beaucoup plus son inspiration graphique dans le jeu vidéo ou le street art que chez Disney !
    Après, j’suis d’accord que c’est encore un peu le bordel dans les case et que l’humour n’est pas toujours très fin, mais j’ai trouvé ça quand mm bien original et j’aime leur façon de détourner la mythologie grecque… j’attends impatiemment la suite !

    (mon avis plus détaillé, ici : http://www.anglesdevue.com/rubriqueabrac/?s=dei )

Publiez un commentaire