Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Des milliards de miroirs

10 avril 2019 |
SERIE
Des milliards de miroirs
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
23 €
DATE DE SORTIE
07/03/2019
EAN
2357611693
Achat :

Cinq ans, c’est la durée de vie estimée de la planète Terre. A court de ressources et foudroyés par le réchauffement climatique, les êtres humains ne se nourrissent plus que d’insectes et tentent de préserver ce qu’il reste de vie animale. Alors qu’un mystérieux gourou nommé Antimaadmi communique par des sons avec des extraterrestres, l’astrophysicienne Cécilia Bressler vient de faire une découverte qui va peut-être changer à jamais le destin de la Terre : à 45 années-lumières, une planète présente des motifs lumineux semblables à ceux d’une image satellite qui montrerait une ville la nuit. Ailleurs existerait la possibilité d’une vie…

MilliardsMiroirs-EXTRAIT-04Après un thriller scientifique (Le Chercheur fantôme) et les implications du Big Data (Le Profil de Jean Melville), le talentueux Robin Cousin revient avec une BD d’anticipation entre science et écologie, interrogeant la possibilité d’une vie extraterrestre sur Gamma Céphée, et ses déclinaisons crépusculaires : ressources limitées d’une Terre à l’agonie, faux-semblants de la science et manipulations politiciennes, illuminations ou hyper-lucidité d’une bande de fervents adeptes… Des milliards de miroirs respire l’ambition sur plus de 254 pages. Quels choix faire face à un effondrement programmé ? Prudence ou action ? La foi ou la science, chacun ira de ses aveuglements ou pensées visionnaires, entre pessimisme réaliste et optimisme idéaliste.

Robin Cousin flirte intelligemment avec les caricatures et les dogmatismes pour ses personnages, leur préférant des archétypes pour mieux nuancer son propos : les « déclinologues » ont autant de poids que les impénitents enthousiastes et certains sont même prêts à changer d’avis. Sans manichéisme donc et avec un certain talent pour camper une foule de personnages incarnés – le politicien, le lanceur d’alerte, le scientifique dissident, les embrigadés avec une mention spéciale pour cet intrigant gourou capable de communiquer avec l’au-delà –, Robin Cousin crée un récit vertigineux dans ses questionnements, qui accroche et fait réfléchir, sans sacrifier l’idée d’espoir. On a plus de réserves sur la forme car l’album, peut-être par peur d’être incompris, est parfois bavard ou répétitif et l’approche narrative un peu scolaire. Côté dessin, peu de décors et de l’épure soulignée par des couleurs douces, dans un dispositif qui laisse toute sa place aux textes. Très intéressant par son fond avec une documentation très fine, peut-être davantage plan plan dans sa forme, Des milliards de miroirs rend toutefois palpitante cette quête d’un ailleurs fantasmé. Moins pour ce que l’on peut finalement trouver que la manière d’y arriver. Une pierre de plus dans l’œuvre stimulante de Robin Cousin.

Publiez un commentaire