Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

10 Comments

Dupuis adapte ses BD jeunesse pour les sourds et malentendants

4 mai 2009 |

On ne le sait pas forcément, mais les sourds et malentendants ont souvent de grandes difficultés pour lire et écrire. dupuis_sourds_image.jpg En effet, l’apprentissage de la langue maternelle se faisant habituellement par l’ouïe (pour les entendants), les jeunes sourds peuvent ainsi être confrontés à des problèmes pour maîtriser la langue écrite . En pointe dans l’édition de bandes dessinées pour les plus jeunes, dont les non-lecteurs dès 3 ans, Dupuis propose une solution innovante pour amener les petits sourds et malentendants à la BD, et à la lecture: des animations de planches, avec un interprète en langage de signes ou en « parlé codé », sont disponibles gratuitement en ligne.

Sur le site des collections Puceron et Punaise, on peut donc visionner Les Enfants d’ailleurs ou Oscar, dans une animation faite de zooms, de cases découpées, avec un interprète filmé qui apparaît dans un cadre à droite, un peu comme dans les journaux télé pour malentendants, et qui lit les bulles les unes après les autres. dupuis_sourds_logo.jpg Si les titres du label Puceron, muets, sont par essence adaptés aux non-lecteurs (dès 3 ans), ceux du label Punaise (dès 6 ans) se voient dès lors mis à la portée d’un nouveau public, qui pourra se servir de cette expérience pour avancer pas à pas vers la lecture. Pour mettre en avant ces efforts, les bandes dessinées muettes du label Puceron comporteront systématiquement le logo « oreille bleue » sur leur 4e de couverture et les titres Punaise également, quand ils bénéficieront d’une adaptation filmée spécifique.

Commentaires

  1. Rémi

    Quelques petites précisions s’imposent:
    – Les sourds et malentendants n’ont pas tous de grandes difficultés pour lire et écrire.

    – « En effet, l’apprentissage de la langue maternelle se fait essentiellement par l’ouïe » : non justement pour les sourds c’est par la vue.

    – « les jeunes sourds ne connaissent que la langue des signes, qui n’a pas d’équivalent écrit. » : Très peu de personnes pratiquent la LSF (Langue des Signes Française), par contre nombreux sont les jeunes sourds qui utilisent la LfPC (Langue française Parlée Complétée), qui elle est exactement la même langue que nous parlons tous les jours (les entendants) agrémentée d’un code manuel. De plus, il existe un équivalent écrit de la LSF, de nombreux dictionnaires sont d’ailleurs disponibles dans le commerce.

    Sinon je reste un peu dubitatif pour ce projet, même si c’est une bonne idée!

  2. Rémi

    Quelques petites précisions s’imposent:
    – Les sourds et malentendants n’ont pas tous de grandes difficultés pour lire et écrire.

    – « En effet, l’apprentissage de la langue maternelle se fait essentiellement par l’ouïe » : non justement pour les sourds c’est par la vue.

    – « les jeunes sourds ne connaissent que la langue des signes, qui n’a pas d’équivalent écrit. » : Très peu de personnes pratiquent la LSF (Langue des Signes Française), par contre nombreux sont les jeunes sourds qui utilisent la LfPC (Langue française Parlée Complétée), qui elle est exactement la même langue que nous parlons tous les jours (les entendants) agrémentée d’un code manuel. De plus, il existe un équivalent écrit de la LSF, de nombreux dictionnaires sont d’ailleurs disponibles dans le commerce.

    Sinon je reste un peu dubitatif pour ce projet, même si c’est une bonne idée!

  3. Merci pour ces précisions, Rémi, je vais nuancer mes propos.

  4. Merci pour ces précisions, Rémi, je vais nuancer mes propos.

  5. Géraud

    A signaler: un excellent bouquin paru chez Delcourt en 2005 (avec l’asso « BD Boum » de Blois), intitulé « paroles de sourds »: c’est un recueil de témoingnages de sourd(e)s, illustrés en BD par entre autres Christin, Berlion, Davodeau, De Thuin, Karo, Larcenet, Mo CDM, Riff Reb’s, Tronchet, Verron… Très enrichissant, souvent surprenant, toujours agréable.

  6. Géraud

    A signaler: un excellent bouquin paru chez Delcourt en 2005 (avec l’asso « BD Boum » de Blois), intitulé « paroles de sourds »: c’est un recueil de témoingnages de sourd(e)s, illustrés en BD par entre autres Christin, Berlion, Davodeau, De Thuin, Karo, Larcenet, Mo CDM, Riff Reb’s, Tronchet, Verron… Très enrichissant, souvent surprenant, toujours agréable.

  7. leroy

    je ne suis pas du tous d accord peu de personne utilie le LPC
    d’ailleur si vous seriez proche du monde des malentendants et des sourds cela vous aurais été dis et répété un pure sourd ne parlera pas LPC car cette langue gache le LSF (lanquage des signe) et es très peu connnu par les sourds eux même….

  8. leroy

    je ne suis pas du tous d accord peu de personne utilie le LPC
    d’ailleur si vous seriez proche du monde des malentendants et des sourds cela vous aurais été dis et répété un pure sourd ne parlera pas LPC car cette langue gache le LSF (lanquage des signe) et es très peu connnu par les sourds eux même….

  9. Rémi

    Aller hop avant de retomber dans le débat stérile:
    « Moins de 1 % des déficients auditifs (44 000 personnes) déclarent utiliser la langue
    des signes. »
    Tiré du seul document où les statistiques sont fiables… http://www.fisaf.asso.fr/uploads/_fisaf/reference/rapport_handicap_auditifs_en_france_1998_1999_serieetud71.pdf?PHPSESSID=d3a6900a074ff2e86857cb8bec36b35d

    Seulement, si vous êtes sourd signant ou vous travaillez avec eux, votre vision est biaisée.
    (En plus ces résultats sont très anciens, on était au balbutiement des implants cochléaire…)

  10. Rémi

    Aller hop avant de retomber dans le débat stérile:
    « Moins de 1 % des déficients auditifs (44 000 personnes) déclarent utiliser la langue
    des signes. »
    Tiré du seul document où les statistiques sont fiables… http://www.fisaf.asso.fr/uploads/_fisaf/reference/rapport_handicap_auditifs_en_france_1998_1999_serieetud71.pdf?PHPSESSID=d3a6900a074ff2e86857cb8bec36b35d

    Seulement, si vous êtes sourd signant ou vous travaillez avec eux, votre vision est biaisée.
    (En plus ces résultats sont très anciens, on était au balbutiement des implants cochléaire…)

Publiez un commentaire