Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Faire semblant les jours d’orage ***

2 septembre 2009 |

faire_semblant_les_jours_dorage_couv.jpgbien.jpgPar Nicolas Poupon. Delcourt, 14,95 €, le 3 juin 2009.

Vivre sa vie, c’est peut-être se bouger pour en sortir un peu. S’évader de son quotidien ronronnant, quitter son quartier et ses vieilles habitudes. JP qui se bat continuellement avec son père aurait une bonne raison d’aller voir ailleurs. Et que dire de Mike, coincé avec une mère accro aux feuilletons à l’eau de rose? Alors quand JP tape son vieux un peu trop fort et que les flics débarquent, son pote Mike l’emmène sur les routes, pour une fugue sans but. Si ce n’est celui de vivre.

faire_semblant_les_jours_dorage_image.jpgDeux jeunes qui quittent leur cité pour éviter les ennuis et voir du pays: on pense inévitablement à la formidable BD de Baru, L’Autoroute du soleil. Mais les réminiscences de ce monument graphique ne perdurent pas au-delà de quelques pages du livre de Nicolas Poupon. L’auteur du Fond du bocal parvient ainsi à créer un univers solide et cohérent, grâce à des dialogues bien typés (jusqu’à l’excès de style) et surtout une mise en scène libérée des carcans. Les cases sont en option, les bulles virevoltent où bon leur plaisent, les cadrages paraissent aériens. Le dessin fluide de Poupon, éclairé par une subtile mise en couleurs à dominante bleue, donne à l’ensemble un souffle de liberté rare. Dès lors, son histoire peut prendre un tour absurde et poétique, cocasse et musical, loin de la chronique sociale qui ouvrait le récit. Bien que la fin soit un peu frustrante, Faire semblant les jours d’orage est un beau one-shot, résolument original et au très joli titre.

Achetez Faire semblant les jours d’orage sur Amazon.fr

Publiez un commentaire