Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Flic *

13 septembre 2012 |

picto-critique_V3-1flic_couvPar Séra et Bénédicte Desforges. Casterman, 18 €, août 2012.

L’idée de transposer en bande dessinée les récits à succès de Bénédicte Desforges, qui raconte dans ses livres Flic et Police mon amour, et sur son blog, son ancien quotidien de policier, ses anecdotes parfois drôles, souvent tragiques, était intéressante. flic_imageAvec un objectif plus que louable : montrer le travail des forces de l’ordre au jour le jour, au plus près des pavés et de la misère humaine, loin des clichés, des élucubrations fictionnelles et des images connotées politiquement. Hélas, cette version graphique ne réussit rien de cela, ou presque.

Car, en accumulant les trop courts instantanés de la vie de gardien de la paix (devenu lieutenant), sous-tendus par une voix off lapidaire qui passe à côté de l’enjeu émotionnel, Séra ne parvient pas à vraiment saisir la réalité du métier et de la vie d’une femme qui l’exerce. On note quelques fulgurances toutefois, comme le récit des constatations sur son premier macchabée. Mais le patchwork de belles images froides d’après photo, de séquences faussement glamour de l’héroïne chez elle ou sur la plage (!) et de petites phrases péremptoires sur le triste état de notre société moderne ne fonctionne pas. Aucune empathie ne se dégage des pages; aucune information précise ne vient étayer le commentaire; on ne comprend pas pourquoi Bénédicte Desforges aime ce boulot et se moque de ceux qui ne la comprennent pas, elle. On survole donc cette collection de cartes postales glauques en cherchant  l’intérêt qu’elle peut bien présenter. En vain. Une belle idée pour un album presque totalement raté.

Achetez Flic sur Fnac.com
Achetez Flic sur Amazon.fr
Achetez Flic sur BDFugue.com

Publiez un commentaire