Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Frontiers #1 °

30 septembre 2013 |

picto-critique_V3-0frontiers_couvPar Christopher Wild. Glénat, 13,90 €, le 11 septembre 2013.

Dans une Europe uchronique des années 1960, tranquillement peuplée de communautés aliens, Daniel Storm traque les vampires et autres meurtriers bizarres. Il faut dire qu’il oeuvre pour le B.A.D. (pour Before Alien Destruction) une agence indépendante qui utilise des technologies extraterrestres pour éviter que la cohabitation entre peuples de différentes planètes ne dégénère. Mais un vilain surgi du passé va semer le trouble dans ses enquêtes…

frontiers_image1Partant d’une idée saugrenue mais intéressante, comme un mix entre Men In Black, X-Files et Les Experts, Frontiers aurait pu séduire, notamment par son dessin photo-réaliste et son ambiance polar en noir et blanc. Pourtant, dès la séquence d’ouverture, les ratages s’accumulent: disproportion dans l’anatomie de la jeune femme poursuivie – pour du photoréalisme, ça la fout mal; soliloque ridicule (qui a besoin de commenter sa propre cavale?); poses gratuitement lascives; cases inutiles à l’action; fautes d’orthographe… Et la suite de l’album est à l’avenant. Humour lourdingue, dialogues poussifs, obsession pour les filles en petite tenue… Ce n’est pas à un thriller de SF que Christopher Wild nous convoque, mais à un carnaval porno-soft d’une vraie ringardise. Graphiquement pourtant, il a un certain talent. Totalement gâché par un scénario bas de gamme et plombé par un empilement de séquences qui finissent pas déclencher, au mieux, un rire nerveux.

Achetez le tome 2 sur Amazon.fr
Achetez le tome 2 sur BDFugue.com

Votez pour cet album

frontiers_image2

Commentaires

  1. Harry

    Ca rappelle la BD de Beneix et Dieuleveut L’Affaire du Siècle. Glénat déçoit dans ses choix.

  2. François Pincemi

    S’agit il d’un album prévu pour les éditeurs spécialisés Tabou ou Dynamite, qui aurait finalement été publié par Glénat?

Publiez un commentaire