Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Furioso **

23 août 2012 |

picto-critique-V3-2furioso_couvPar Lorenzo Chiavini. Futuropolis, 20 €, mai 2012.

 

Qu’est-ce qu’un miracle ? C’est ce qui redonne l’espoir à un peuple, qui galvanise les troupes et leur donne la force de combattre. Une aubaine, en somme.

furioso_1L’histoire se déroule au temps des croisades, musulmans et catholiques s’affrontent. Dans une ville méditerranéenne, des pèlerins catholiques sont venus de loin pour admirer la sainte relique, la lance qui fit couler le sang du Christ. Au moment de la présenter à la foule, le vieil évêque lâche malencontreusement la lance, qui s’abat sur un passant, Berto. Blessé au flanc, ce dernier est marqué du sceau divin. Les autorités religieuses décident d’en faire un saint, afin que tout le monde sache que Dieu est désormais de leur côté. Mais les troupes musulmanes, fortes du même raisonnement, se cherchent elles aussi un favori…

La religion et les mythes sont des armes de guerre. Tel est le propos de l’auteur italien Lorenzo Chiavini. Avec Furioso, il revisite l’histoire des chevaliers médiévaux et des guerres de religion. Un objectif noble malheureusement mal servi par un récit décousu et un peu confus. Si les enjeux de la première moitié de l’album sont très clairs, la seconde partie multiplie les rebondissements et dilue ce qui faisait le sel de l’histoire. Le dessin de Lorenzo Chiavini tient, lui, toutes ses promesses. Dans un style proche de Dupuy et Berberian, cet ancien collaborateur de Disney créé un univers à la fois doux et chaleureux. Un album que l’on a plaisir à garder et à regarder. Finalement plus qu’à lire

furioso_2

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

Publiez un commentaire