Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 15, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Gotlib décortiqué de A à Z

27 mars 2019 |

Cela fait déjà plus de deux ans que le père de la Rubrique-à-Brac est mort. Dans Gotlib, un abécédaire, Thierry Groensteen, historien, spécialiste du 9e art et éditeur (Actes Sud/l’An 2), retrace  la généalogie de son œuvre.

gotlib-abecedaire-couv Pour aborder cet auteur à l’aura encore intacte, Thierry Groensteen s’appuie particulièrement sur ses personnages, de Gai-Luron à Jujube en passant par la Coccinelle. Il insiste également sur les caractéristiques d’une œuvre qui a fait école, savant mélange « entre humour juif, humour anglo-saxon et esprit français ». L’humour avant tout donc, avec aussi une réflexion sur les limites de cet humour et ce qu’il y mettait de folie, Blutch soulignant que Gotlib était « un formidable metteur en scène de sa folie ». Humour juif mais humour absurde aussi, exprimé dans les pages des deux premiers tomes de la Rubrique-à-Brac (Croyez-vous qu’un couple d’hippopotames puisse élever un petit homme perdu dans la jongle mystérieuse et cruelle, et que leur fils adoptif sera connu un jour sous le nom de Grolarzan ?). Où l’on apprend que Tex Avery et les Marx Brothers furent des sources d’inspiration majeures.

Une œuvre qui fraye aussi avec l’hyper-expressivité, Gotlib appartenant à « une école de la grimace, de l’agitation frénétique », une esthétique qui puisait entre autres dans les parodies de Mad. La parodie justement, ressort et genre privilégié de Gotlib, à l’instar d’Harvey Kurtzman ou des Monthy Python.

Cet Abécédaire revient sur des moments importants de la vie de l’auteur, dans l’article « Père » notamment, où la disparition de son géniteur un jour de 1942 s’est muée en obsession au fil du temps, marquant une œuvre par les nombreuses références à une figure paternelle (le commissaire Bougret, Superdupont, Pervers Pépère…).

Soixante-neuf articles en tout, tous passionnants et érudits sans jamais être pompeux sous la plume fluide et claire de Thierry Groensteen qui, reconnaissons-le, a le talent pour prendre de la hauteur. Car les hommages ou approches biographiques sont souvent lénifiantes. À l’inverse, cet ouvrage, par sa forme plaisante – on y picore au gré du temps disponible et des envies –, par ses analyses, pertinentes et concises, et son ton léger mais sérieux (les anecdotes côtoient les citations, les analyses les éléments de biographie), parvient à nous immerger dans le parcours d’un géant de la bande dessinée, sans sacrifier heureusement l’iconographie. Dessins et planches, toujours en noir et blanc, viennent ainsi illustrer un ensemble riche de plus de 200 pages. Un livre intelligent et intéressant. Vivement conseillé !

____________________________

Gotlib, un abécédaire.
Par Thierry Groensteen.
Les Impressions nouvelles, 22 €, janvier 2019.

____________________________

Publiez un commentaire