Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

« Grandville mon amour », prix SNCF du polar

31 mai 2012 |

Grandville mon amour, de Bryan Talbot, remporte le prix SNCF du polar dans la catégorie bande dessinée.

sncf_polar2012_grandvillesncf_polar2012Pour la première fois, la SNCF a inclus une catégorie « bande dessinée » dans son palmarès du prix du polar, lancé en 2000-2001. Et ce, alors que ce sponsor traditionnel du Festival d’Angoulême y avait déjà remis un « Fauve polar », à l’excellent Intrus à l’étrange de Simon Hureau. La BD rejoint donc le roman et un autre nouveau venu, le court-métrage, au tableau d’honneur de ce trophée.

Et c’est l’excellent album Grandville mon amour, du Britannique Bryan Talbot, qui est distingué par ce prix. Le deuxième tome des aventures de l’inspecteur LeBrock, publié par Milady Graphics. Une bonne occasion de (re)lire l’interview que nous avait donnée l’auteur au moment de la sortie du premier volume.

Grandville devance La Faute aux Chinois (par François Ravard et Aurélien Ducoudray, Futuropolis- déjà mention spéciale polar au Festival d’Angoulême), Les Faux Visages (par Herbé Tanquerelle et David B., Futuropolis), Parker – l’organisation (par Darwyn Cooke, d’après Donald Westlake, Dargaud), et Aller/Retour (par Frédéric Bézian, Delcourt).

La sélection a été établie par un comité d’experts et soumise ensuite au vote du public de la Gare de l’Est, fin avril dernier.

Commentaires

Publiez un commentaire