Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 3, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Incroyable !

29 juin 2020 |
SERIE
Incroyable !
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
21 €
DATE DE SORTIE
12/06/2020
EAN
2205079654
Achat :

incroyable-image1Jean-Loup est un adorable gosse belge aux cheveux d’ange, timide et plein de TOC (troubles obsessionnels compulsifs). Il vit seul avec son papa… ou plutôt, il cohabite avec un père absent, qu’on entend sans jamais le voir. C’est sans doute pour cela que le fiston s’est créé son propre univers, rempli d’amis imaginaires (le Roi des Belges en personne !), et surtout de fiches qui lui servent de repères (re-père, analyserait un psy). Des fiches érudites sur des sujets aussi pointus que déstabilisants. Par exemple, saviez-vous qu’au bout de six ans, 10% du poids de notre oreiller est celui de nos cellules mortes et des acariens qui s’en repaissent ?!

Cette histoire fait écho au film Little Miss Sunshine par les émotions qu’elle procure, et parce qu’on y retrouve un fil commun : le quotidien d’un gamin délaissé qui se réfugie dans une passion et qui un jour parvient sur le devant de la scène par un heureux concours de circonstances (et d’exposés). Tout ça grâce à une peau de banane ! On pense aussi à l’album Apprendre à tomber, de Mikaël Ross (Sarbacane), dont le héros est un jeune adulte en situation de handicap.

Incroyable ! est un récit sur l’absence et l’amour dans lequel il vaut mieux s’aventurer sans savoir où il mène, en sautillant à cloche-pied sur les petits cailloux semés par les auteurs. Le scénario concocté par Vincent Zabus est touchant et surprenant, quoiqu’on retrouve le thème des parents précédemment abordé dans Macaroni !. Le dessin d’Hippolyte (La Fantaisie des dieux, Le Maître de Ballantrae…) est poétique, multiforme : il évoque Sempé, indéniablement, mais aussi La Tournée d’Andi Watson (Çà et là), où il est aussi question de livres. Le mélange d’aquarelle et de crayon gras noir fait merveille et accentue l’onirisme qui se dégage de ces pages, de même que le lettrage manuscrit est pensé pour coller aux paroles de Jean-Loup. Les ombres et les fantômes du passé planent au-dessus du petit héros, mais on retrouve toujours le rouge de l’amour, par petites touches. Mais chut ! À vous de découvrir cette incroyable histoire !

Natacha Lefauconnier

incroyable-image2

Publiez un commentaire