Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Inside le PPPIFBDM, épisode 1

13 juin 2009 |

Dans le train qui les emmenait hier de Paris vers Nîmes, l’ambiance entre auteurs tenait de la colonie de vacances. Ak, Bastien Vivès, Marion Montaigne, Erwann Surcouf et Nicolas Wild préférèrent même s’adonner à un cadavre exquis déjanté ou fomenter la stratégie footballistique à appliquer le lendemain – « Foutre la zone », selon Bastien Vivès – plutôt que regarder le paysage défiler.

La petite bande faisait partie des « dizuites » invités du PPPIFBDM ou Plus Petit et Plus Informel Festival de Bandes Dessinées du Monde, organisé à Langlade, près de Nîmes, par les auteurs Thomas Cadène et Sébastien Vassant. Installé dans un cadre très bucolique, le village se partage entre 450 hectares de plaine,  tout autant de guarrigue, affiche fièrement un moulin rénové à son sommet et, désormais, un festival de bandes dessinées.

rue_bastien_vives.jpg rue_erwann_surcouf.JPG rue_jerome_daviau.JPG rue_kris.jpg rue_marion _montaigne.JPG

Après un débat autour des nouveaux supports BD, les auteurs ont arpenté hier soir les ruelles anciennes de Langlade, émaillées pour l’occasion de reproductions de planches (dans l’ordre ci-dessus, Bastien Vivès, Erwann Surcouf, Jérôme d’Aviau, Kris et Marion Montaigne). Dans une grande salle polyvalente, c’est une véritable guirlande de pages dessinées, accrochées à un fil par des pinces à linge, qui attend le badaud.

expo1.JPG expo2.JPG expo3.JPG expo4.JPG expo5.JPG

Une exposition des travaux des auteurs invités côtoie des photos de leur atelier, accrochées à des palettes en bois. On apprend ainsi que Kris opère dans 8m2 qui lui servent de « bulle de survie ou cocon maternel ». Marion Montaigne, elle, assure que « 1m2 de bureau [lui] suffit à révolutionner la BD «  tant qu’elle a des Petits Ecoliers « en perfusion ». Sobrement, Christophe Gaultier cite Eric Cantona : « Lorsque je crée, je me sens comme la mouette taquinant le merlan au cul du chalutier: libre et affamé. Gorgé de vie. » On en aurait presque la larme à l’oeil…

Laurence Le Saux

Images © BoDoï.

—————————————————

1er Plus Petit et Plus Informel Festival de Bandes Dessinées du Monde
Du 12 au 14 juin.
À Langlade, Nîmes et aux alentours.
Entrée libre.

Votez pour cet article

Publiez un commentaire