Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

12 Comments

Le PPPIFBDM expliqué par ses créateurs

12 mai 2009 |

pppfibdm_cadene.jpgC’est un festival BD atypique et tout neuf, dont la première édition aura lieu du vendredi 12 au dimanche 14 juin, à Langlade près de Nîmes. Le PPPIFBDM – ou Plus Petit et Plus Informel Festival de Bande Dessinée du Monde, dont BoDoï est partenaire – sera donc plus intime qu’Angoulême et moins guindé que Cannes. Il réunira 18 auteurs et blogueurs, à l’initiative de Thomas Cadène (Rosalinde – photo à gauche) et Sébastien Vassant (La Voix des hommes qui se mirent – photo  ci-dessous). Les deux artistes racontent pourquoi ils ont décidé de créer cette manifestation.

D’où est venue l’idée du PPPIFBDM?
L’été dernier, nous déjeunions ensemble dans un restaurant japonais, nous racontant respectivement le festival BD d’où nous revenions. pppfibdm_vassant.jpg Au fil de ce debriefing, nous avons listé tout ce qui nous ennuyait dans ce genre d’événement, comme la frustration de longuement signer des albums à une table, à côté d’un auteur dont la file est beaucoup plus longue que la vôtre – quand cette dernière n’est pas inexistante ! -, celle d’être trimballé d’hôtel en restaurant avec des collègues que l’on ne connaît pas nécessairement, et que l’on a pas vraiment le temps de découvrir mieux, etc. Du coup, nous nous sommes amusés à imaginer LA manifestation idéale. Égoïstement, nous avons rêvé d’un festival d’auteurs, à taille humaine, sans dédicaces imposées, où de vraies discussions pourraient s’établir avec le public, et où tout le monde serait à peu près au même niveau. Donc sans grosse célébrité qui serait mise en avant tout au long du festival. Nous avons vite compris que pour rendre cela possible, il fallait absolument être petit et informel. Pour nous, les autres festivals ne sont pas mauvais pour autant: ils proposent des choses que nous ne pouvons nous permettre d’organiser. Nous avons donc imaginé une manifestation complémentaire à l’offre existante. Après avoir créé un buzz autour de cette idée sur Facebook, nous avons testé nos idées et les réactions furent bonnes. C’est ainsi que nous sommes passés à l’action.

pppfibdm_affiche1.jpgComment se déroulera le week-end?
Pour les auteurs présents, nous aimerions que cela s’apparente à un village de vacances, qu’ils se sentent dans les meilleures dispositions possibles pour aller à la rencontre des visiteurs et faire découvrir leur travail. Le festival ayant lieu dans le petit village de Langlade, à quelques minutes de Nîmes, son cadre sera justement propre à une ambiance estivale, presque bucolique! Les festivaliers pourront voir gratuitement une exposition des travaux des auteurs invités, et assister à plusieurs événements. Deux rencontres-débats sont organisées à la médiathèque de Nîmes, le Carré d’Art (sur les nouveaux supports de la BD, vendredi à 16h30 et, sur la genèse et l’évolution d’une histoire, samedi à 16h). Samedi matin aura lieu un match de foot entre les auteurs et les villageois. Et, au cours de l’après-midi, le festival élira le meilleur album au gré d’un grand tournoi de course en sacs. Après le déjeuner, samedi et dimanche, des «siestes les plus bavardes du monde» réuniront les artistes et les festivaliers pour des discussions informelles. Samedi, avant la «plus petite soirée de gala de remise des prix du monde» – avec désignation du meilleur dessinateur à la courte paille à la clé -, Ak et Bastien Vivès, co-présidents du festival, rendront «le plus bel hommage du monde» : ils tireront au sort le nom d’un grand auteur de BD (de Jean Graton à Moebius…) et l’honoreront en dessinant en direct.

pppfibdm_vives.jpgQui sont les auteurs invités?
Il y en aura 18, parmi lesquels Bastien Vivès, Ak, Marion Montaigne, Jérôme d’Aviau, Erwann Surcouf, Kris, Christophe Dabitch, Nicolas Wild, Christophe Gaultier… Nous les avons choisis très subjectivement, parce que nous aimons leur travail. Il ne s’agit pas d’une bande de copains – même si nous espérons que ça le devienne! Mais du résultat de la combinaison de nos goûts, de nos envies, des possibles, de l’actualité de chacun… Nous assumons de A à Z cette sélection. Et sommes même fiers de cette réunion de talents!

Ils seront donc privés de dédicaces…
Non, ils pourront choisir de dessiner si ça leur chante sur leurs livres que les visiteurs auront apportés ou se seront procurés à l’espace librairie du festival. Ils n’auront toutefois aucune contrainte en la matière! Nous éditons également des cartes postales de chacun dans un coffret-catalogue [ci-contre une image de Bastien Vivès, ci-dessous un dessin de Nicolas Wild], ainsi que deux artbooks de deux présidents, Bastien Vivès et Ak.

Propos recueillis par Laurence Le Saux

Carte Nicolas Wild.jpg

_________________________________________

1er Plus Petit et Plus Informel Festival de Bande Dessinée du Monde
Du 12 au 14 juin.
À Langlade, Nîmes et aux alentours.
Entrée libre.

_________________________________________

Commentaires

  1. en volà une bien bonne idée !

  2. en volà une bien bonne idée !

  3. Chouette initiative !!!

  4. Chouette initiative !!!

Publiez un commentaire