Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Iron Bound

23 mai 2014 |
SERIE
Iron Bound
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
22 €
DATE DE SORTIE
20/03/2014
EAN
291620797X
Achat :

Blousons noirs et cheveux gominés, un surin dans la poche du jean, une grande gueule et une propension à se battre. Voilà le portrait peu reluisant de Bento et Eddie, deux grands ados qui jouent aux durs, sous la coupe d’un vrai gangster. Le premier est une teigne ingérable, le second est plus posé. Mais à Newark, New Jersey, en cette année 1961, les emmerdes sont pour tout le monde.

iron_bound_image1Bel hommage à une époque rock’n’roll et au genre noir que cet épais one-shot (256 pages) au petit format agréable. Avec ses personnages classiques mais correctement brossés, ses décors crasseux qui sentent la misère urbaine et l’ennui des jeunes, et son intrigue bien calibrée, Brendan Leach, Américain de 35 ans, démontre une belle maîtrise narrative et surtout de grands progrès depuis son précédent ouvrage publié aussi par Çà et là (Chasseur de ptérodactyles). Si son trait ultra lâché pourra rebuter, il s’avère plus subtile qu’il n’y paraît quand on y regarde de plus près, et surtout il se révèle extrêmement efficace. D’accord, Leach ne soigne peut-être pas toutes ses pages de la même manière, mais c’est pour mieux attirer l’attention sur une posture ou un regard, davantage étudié ou détaillé. La construction en flash-back (peint au lavis, contrairement au présent d’un noir d’encre) dope le récit intelligemment et évite tout ennui. Les amateurs de polars noirs et d’ambiance sixties rock et violente y trouveront largement leur compte, avec en prime une vraie originalité dans le graphisme et la mise en scène.

iron_bound_image2

Publiez un commentaire