Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Jacques Charlier expose « La Courbure de l’art » à Bruxelles

4 août 2009 |

courbure_case.JPGIl y interroge le statut de l’artiste, son utilité, son succès, et se penche plus particulièrement sur le cas de son collègue français Bernar Venet. Dans « La Courbure de l’art » (à la fois une exposition au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles ou Bozar, et une BD à paraître), le plasticien belge Jacques Charlier livre un récit assez savoureux et tonique.

courbure_tableau_1.JPG courbure_tableau_2.JPG courbure_tableau_3.JPG courbure_tableau_4.JPG

Au fil de grandes planches inédites en noir et blanc, on goûte l’obsession pour l’acier de Bernar Venet, les apparitions de Christo, Michel Onfray ou  Guillaume Durand. Et surtout quelques assertions fermement assénées, dont celle-ci : « L’art, c’est comme le loto, on vous bassine tellement avec les heureux gagnants qu’on en oublie les perdants qui remplissent les murs ou les réserves des musées avec ce dont les générations suivantes auront du mal à se débarrasser ! »

La Courbure de l’art, à voir à Bozar jusqu’au 30 août, rue Ravenstein 23, 1000 Bruxelles. Du mardi au dimanche, de 10h à 18h, et le jeudi jusqu’à 21h.

Images © Jacques Charlier/Bozar.

Commentaires

Publiez un commentaire